Source ID:464; App Source:BreakingNewsEntity

Enquête publique sur l'incendie de L'Isle-Verte

Trop de questions demeurent pour que la sérénité puisse reprendre ses droits à... (Photo Johanne Fournier, collaboration spéciale Le Soleil)

Agrandir

Photo Johanne Fournier, collaboration spéciale Le Soleil

(Québec) Trop de questions demeurent pour que la sérénité puisse reprendre ses droits à L'Isle-Verte: un coroner-étoile tentera de faire la lumière sur la tragédie de l'hiver dernier dans le cadre d'une enquête publique, a annoncé hier la ministre de la Sécurité publique.

C'est le coroner Cyrille Delâge qui a été choisi pour mener l'enquête. Il est reconnu comme une «sommité» dans le domaine des enquêtes touchant un incendie, selon Geneviève Guilbault, porte-parole du Bureau du coroner. Lise Thériault a renchéri: «Je pense que personne ne va contester les conclusions auxquelles il pourrait venir avec son enquête.» M. Delâge est présentement Commissaire aux incendies de la Ville de Québec.

Lise Thériault a dit vouloir offrir des réponses aux familles des 32 aînés tués dans l'incendie de la Résidence du Havre, notamment quant au délai d'intervention des pompiers locaux et au respect des normes par le bâtiment dévasté.

«Je suis convaincue de l'importance de tenir une enquête publique», a fait valoir la ministre. L'enquête permettra à la communauté «d'obtenir des éclaircissements» et au gouvernement de mieux guider ses actions «afin de réduire au minimum les risques d'incendie et de mieux planifier les interventions d'urgence».

Malgré une confusion dans l'annonce de la ministre Thériault, Geneviève Guilbault a confirmé que l'enquête publique comprendrait des séances ouvertes au public au cours desquelles des témoins seront interrogés. «Les audiences sont publiques, mais il peut y avoir des ordonnances de non-publication, comme un juge pourrait le faire», a-t-elle indiqué.

Réactions positives

Mi-août, les propriétaires de la résidence et leurs avocats avaient exigé une enquête publique sur les évènements en raison de «faits troublants» dont ils avaient été informés. De façon plus générale, Roch Bernier et sa conjointe souhaitaient que leurs concitoyens puissent avoir réponse à toutes leurs questions concernant le drame qui a dévasté la petite communauté du Bas-Saint-Laurent.

La mairesse de L'Isle-Verte, Ursule Thériault, «accueille avec satisfaction» le processus. «C'est une bonne chose parce qu'on veut des réponses», a-t-elle ajouté. «C'est sûr qu'on aurait aimé que ce soit plus tôt, mais on accepte bien que ce soit déclenché à cette date-ci.

Même son de cloche chez son chef-pompier. «C'est bien correct qu'il y ait une enquête publique. Ça va permettre d'éclaircir bien des choses», a expliqué Yvan Charron, dont le service se retrouvera assurément au centre de l'enquête du coroner Delâge.

Cyrille Delâge en trois enquêtes

1989 - Alliance Québec

Le 30 décembre 1988, les locaux d'Alliance Québec sont incendiés à Montréal. Cyrille Delâge confirmera l'acte criminel sans trouver le coupable.

1996 - Villa Sainte-Geneviève

Un violent incendie fait sept victimes âgées dans une résidence de l'ouest de Montréal en août 1996. M. Delâge conclut que des gicleurs auraient permis de sauver la vie de certains résidants. 

2005 - Pointe-du-Lac

Le 14 janvier, deux explosions survenues en pleine nuit ont fait un mort et sept blessés au coeur de Pointe-du-Lac, un secteur de Trois-Rivières. Cyrille Delâge émet des recommandations à l'endroit de la municipalité, Hydro-Québec, Gaz Métro et la Régie du bâtiment. 




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer