La Cour supérieure a finalement statué : le gouvernement du Québec peut utiliser à sa guise les sommes qui lui reviennent dans un dossier relatif à la tragédie de Lac-Mégantic. Québec pourra donc aller de l’avant dans son intention de redistribuer une somme d’environ 39 millions de dollars aux victimes et à la communauté méganticoise.


ÉMILIE PINARD-FONTAINE La Tribune

Si l’ensemble de la classe politique se réjouit de la nouvelle, le correspondant des avocats américains, Me Hans Mercier, a confirmé à La Tribune que la cause serait portée en appel.

Lisez l’article complet sur le site de La Tribune