(Montréal) L’Association des camps du Québec (ACQ) a bon espoir que la majorité des camps de vacances de la province pourront à nouveau accueillir des enfants cet été avec l’accord de la Santé publique. Les détails entourant leur réouverture restent toutefois à ficeler.

Marie-Eve Morasse
Marie-Eve Morasse La Presse

L’ACQ n’a pas souhaité nous accorder d’entrevue à ce sujet, mais précise qu’elle travaille de concert avec Québec à « définir les conditions qui permettront à une majorité de camps d’accueillir en toute sécurité des campeurs cet été ».

Les détails entourant le protocole sanitaire qui permettra aux camps de vacances de réunir des enfants autour d’un feu de camp restent à être définis.

« Différents scénarios, adaptés à la diversité de nos membres, sont actuellement à l’étude et pourraient permettre la relance d’un maximum de camps de vacances cet été. […] », nous écrit le directeur général de l’ACQ, Éric Beauchemin, qui s’attend à ce que les discussions mènent vers un « résultat positif ».

Au ministère de la Santé et des Services sociaux, on indique que « les recommandations relatives aux camps de vacances seront connues sous peu ».

L’été dernier, tous les camps de vacances de la province sont demeurés fermés. En mars, près de 90 spécialistes, médecins et pédiatres, ont signé une lettre ouverte dans La Presse pour demander à Québec d’autoriser leur réouverture cette année.

« Après 12 mois de pandémie, nous croyons qu’il est en notre devoir, en tant que société, d’offrir à nos jeunes l’été qu’ils méritent, loin de l’angoisse de la crise sanitaire », écrivaient-ils.

Le DEarl Rubin, de l’Hôpital de Montréal pour enfants, avait alors expliqué que les camps pourraient, par exemple, exiger un test de COVID-19 négatif avant l’arrivée d’un enfant au camp et s’assurer que personne n’entre et ne sorte pendant la durée du séjour.

L’Association des camps du Québec disait pour sa part souhaiter une décision de Québec à la mi-avril.

Comme l’été dernier, les camps de jour ont déjà reçu l’aval de la Santé publique pour accueillir des jeunes cet été.