Alors que l’état d’urgence se poursuit à St. John’s, à Terre-Neuve, quelques magasins seulement étaient ouverts mardi, afin de permettre aux gens d’acheter des denrées de base.

D’après La Presse canadienne

En effet, plusieurs habitants de la capitale ont épuisé leurs réserves de nourriture, cinq jours après le blizzard. Certains ont même dû compter sur la solidarité de leurs voisins pour se nourrir.

« Les résidants doivent être prêts à acheter suffisamment de nourriture pour leur famille pendant 48 heures, a indiqué la municipalité dans un communiqué. Les occasions futures d’ouvrir des magasins d’alimentation pendant cet état d’urgence seront évaluées et communiquées si les conditions le justifient. »