(Saint-Jean) L’état d’urgence a été déclaré dans la capitale de Terre-Neuve-et-Labrador, vendredi, tandis qu’un blizzard s’abattait sur la ville et que les résidants se préparaient à une tempête intense qui devrait se poursuivre une partie de la journée de samedi.

La Presse canadienne

La Ville de Saint-Jean a ordonné la fermeture d’entreprises et demandé à la population de ne pas s’aventurer sur les routes.

Les villes voisines de Mount Pearl, Paradise, Torbay, Portugal Cove-St. Philip’s et Conception Bay South ont emboîté le pas à Saint-Jean.

Tard vendredi, une avalanche dans le quartier Outer Battery de Saint-Jean a envoyé de la neige sur une falaise et jusqu’à l’intérieur d’une maison. « Les gens étaient dans le salon et la neige est entrée par la fenêtre », a indiqué le chef de section Dean Foley du service d’incendie régional de Saint-Jean.

Personne n’a été blessé, mais les pompiers ont dû marcher dans la neige à hauteur de la poitrine pour atteindre les lieux, a déclaré M. Foley. Agissant sur les conseils d’un expert qui a indiqué la possibilité d’une deuxième avalanche, les pompiers ont recommandé l’évacuation de 10 maisons dans la région.

M. Foley a déclaré que les résidants de quatre maisons — sept personnes, dont un bébé — ont accepté de partir, mais ceux des six autres ont décidé de rester sur place.

Environnement Canada a publié des avertissements de blizzard et de vent pour une grande partie de l’île, la neige la plus lourde étant attendue dans les péninsules d’Avalon et de Bonavista, où des vents forts et de la poudrerie peuvent causer des conditions de voile blanc jusqu’à samedi.

On a demandé aux résidants de se préparer à recevoir de 40 à 75 centimètres de neige.

Vendredi à 12 h 30, 33 centimètres avaient déjà été enregistrés à l’aéroport international de Saint-Jean depuis 5 hdu matin, selon le météorologue d’Environnement Canada, David Neil. Il a souligné que 20 centimètres étaient tombés en l’espace de deux heures.

« Jusqu’à présent, le temps a été très dur à Saint-Jean et cela devrait continuer », a affirmé M. Neil depuis la ville de Gander, où les vents violents et la neige avaient commencé à s’intensifier en début d’après-midi.

Vendredi en milieu de matinée à Saint-Jean, la neige soufflait dans toutes les directions et les rues de la ville étaient presque abandonnées. Le gouvernement provincial a déclaré que les chasse-neiges étaient retirés des autoroutes de la péninsule d’Avalon en raison de conditions dangereuses et a conseillé aux gens d’éviter les déplacements. Vendredi soir, Saint-Jean a également retiré ses chasse-neiges, invoquant la détérioration des conditions et une visibilité réduite.

Vendredi après-midi, le premier ministre Justin Trudeau a apporté sur Twitter son soutien aux résidants de Terre-Neuve-et-Labrador. Il a déclaré que le ministre de la Sécurité publique, Bill Blair, était en contact avec les autorités provinciales et surveillait la tempête, ajoutant : « On est prêt à vous aider. »

« Aux gens de Terre-Neuve-et-Labrador dans la tempête : suivez les directives des autorités locales. Restez en lieux sûrs et libérez les routes pour les véhicules d’urgence et le déneigement », a affirmé M. Trudeau.

Les écoles et les bureaux du gouvernement ont été fermés dans la région de Saint-Jean.

La Ville de Saint-Jean a prévenu les résidants de préparer des trousses d’urgence contenant le nécessaire pour subsister pendant au moins 72 heures.

« Toutes les entreprises doivent fermer », a indiqué vendredi matin un communiqué de la Ville, ajoutant que « tous les véhicules, à l’exception des véhicules d’urgence, ne sont pas autorisés à emprunter les rues de la ville ».

« Veuillez rentrer à la maison et ne conduisez pas avant la levée de l’état d’urgence », a ajouté la Ville.

L’état d’urgence demeurera en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

Metrobus Transit a annulé le service d’autobus dans la ville pour la journée et les vols prévus vendredi ont été annulés à l’aéroport international de Saint-Jean.