Les traditionnels feux de camp sont interdits dans une grande partie de la province à partir d’aujourd’hui en raison du temps propice à la formation d’incendies de forêt. La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), en collaboration avec le gouvernement du Québec, vise neuf grands secteurs où il est interdit d’allumer des feux à ciel ouvert jusqu’à nouvel ordre.

Sara Champagne Sara Champagne
La Presse

Dans les régions visées, le risque d’incendie de forêt est considéré « très élevé » ou « extrême » avec la chaleur temps et le temps sec des derniers jours.  

> Consultez la carte des interdictions de feux

À quelques heures de la région métropolitaine, une portion du nord de l’Outaouais, dans la Vallée-de-la-Gatineau, est visée par les interdictions de la SOPFEU. Dans les Laurentides, les feux à ciel ouvert sont interdits dans le secteur Antoine-Labelle. Et dans Lanaudière, le nord de Matawinie est touché.

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, le Domaine-du-Roy est touchée, aussi Maria-Chapdelaine (secteur Dolbeau), pour sa portion à l’ouest de la rivière Mistassini. En Mauricie, l’interdiction touche le secteur de La Tuque. En Gaspésie, des interdictions sont en vigueur pour le Rocher-Percé, la Côte-de-Gaspé, la Haute-Gaspésie et Bonaventure.

Dans le Nord-du-Québec : Jamésie, Eeyou Istchee (Waswanipi, Mistissini, Oujé-Bougoumou, Nemiscau, Waskaganish). La Haute-Côte-Nord est visée, dans le secteur Manicouagan, Sept-Rivières, Minganie, et une portion sud de Caniapiscau.  

En Abitibi-Témiscamingue, des avis sont émis pour Rouyn-Noranda, Abitibi-Ouest, Abitibi, la Vallée-de-l’Or ; le Témiscamingue est touché dans sa portion plus au nord.

Cinq incendies sont en activité au Québec, selon le dernier bilan de la Société de protection des forêts contre le feu qui a aussi émis une suspension des travaux d’exploitation forestière et des travaux sylvicoles dans plusieurs régions.  

Depuis la fin de l’hiver, 117 incendies de forêt ont touché 5675 hectares. La moyenne des 10 dernières années, à la même date, est de 299 incendies pour une superficie de 36 023 hectares. En vertu de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier, quiconque contrevient à une ordonnance d’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt est passible d’une forte amende.