Source ID:; App Source:

Laval veut écarter les entreprises délinquantes

Le maire Marc Demers a convoqué la presse... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le maire Marc Demers a convoqué la presse en après-midi pour exposer les grandes lignes de la politique de gestion contractuelle.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

La Ville de Laval s'apprête à adopter une nouvelle politique de gestion contractuelle qui lui permettra d'écarter les entreprises qu'elle juge «délinquantes».

Le conseil municipal sera invité à se prononcer lundi soir sur le dossier. Le maire Marc Demers a convoqué la presse en après-midi pour exposer les grandes lignes de la politique de gestion contractuelle. Ainsi, la Ville souhaite exclure du processus d'octroi de contrats les entreprises dans les situations suivantes: 

  • Les entreprises poursuivies par Laval dans le cadre de la Loi visant principalement la récupération de sommes payées injustement à la suite de fraudes ou de manoeuvres dolosives dans le cadre de contrats. Deux cents entreprises ont été mises en demeure l'année dernière de rembourser la Ville.
  • Les entreprises ayant fait l'objet de condamnations criminelles en lien avec la collusion ou la corruption.
  • Les entreprises dont le rendement a été évalué et a été jugé insatisfaisant de façon définitive.
  • Les entreprises dont le contrat a été résilié par la Ville.

La décision de Laval n'est pas étrangère à la mise en place du programme gouvernemental de remboursement volontaire. La Ville souhaite inciter les entreprises à prendre cette voie plutôt que de se voir bloquer l'accès à un marché de quelque 300 millions $ par année. 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer