La communauté forestière de Petit-Saguenay a vécu une grande journée hier. La coopérative Valoribois a accroché une nouvelle enseigne sur les murs de la scierie fermée par Produits forestiers Saguenay il y a 29 mois.

Louis Tremblay LE QUOTIDIEN

La scierie de Petit-Saguenay n'a rien des grandes scieries du lac Saint-Jean avec un contrat d'approvisionnement en résineux de seulement 40 000 mètres cubes et de 70 000 mètres cubes de feuillus. L'unité de production a été la grande perdante au chapitre du bois disponible dans la restructuration du sciage sous l'égide de Produits forestiers Saguenay. La papetière Résolu n'avait évidemment aucun projet d'avenir pour cette scierie et n'eût été de la prise en charge du milieu, elle serait tout simplement vendue.

Le projet de relance qui se concrétisera au cours des prochaines semaines est de l'ordre de 1,6 M$. Le député de Dubuc et ministre délégué à la Faune, Serge Simard était à Petit-Saguenay hier au même titre que le ministre fédéral, Denis Lebel.Au nom du gouvernement du Québec, M. Simard a confirmé une contribution financière de 483 636$ provenant de trois ministères.

Pour sa part, le ministre des Transports du Canada a annoncé une subvention de 150 000$ pour la construction d'un séchoir assortie d'un prêt de 150 000$ par l'entremise de la Société d'aide au développement des collectivités (SADC).

Le projet consiste en la mise en place d'un plan d'achat et de relance de la scierie de Petit-Saguenay. Cette acquisition permettra à la nouvelle coopérative de mettre l'accent sur l'innovation pour consolider et diversifier les opérations. Au chapitre des priorités, on note des travaux de mise à niveau des équipements et l'installation d'une ligne de sciage de peupliers faux tremble.

Le projet de relance fait état de la fabrication de certains produits à partir de la première transformation effectuée à la scierie. Il s'agit de produits qui permettraient de créer des emplois additionnels à ce projet.

«Notre gouvernement est fier de participer au redémarrage de cette scierie, un moteur essentiel de l'économie de Petit-Saguenay. Ce nouveau départ permettra de créer une dizaine d'emplois directs et une trentaine d'emplois indirects», a déclaré le ministre Serge Simard.

La coopérative Valoribois est une initiative des Partenaires pour le développement forestier durable (PDFD) qui regroupe les intervenants du milieu forestier de Charlevoix et du Bas-Saguenay et dont la mission est la restauration et la mise en valeur du patrimoine forestier.

La coopérative regroupe des travailleurs de l'usine, la coopérative de Ferland-Boilleau, la Coop de solidarité en développement multiressources les Quatre Temps, le comité de développement socio-économique de Petit-Saguenay.