La Presse s'est distinguée en remportant deux prix au 60e Concours canadien de journalisme, dont les résultats ont été dévoilés hier à Montréal. Votre quotidien était en nomination huit fois dans sept catégories, dans cette compétition qui récompense la qualité des salles de rédaction du pays.

Ariane Lacoursière LA PRESSE

«Je suis fier de tous nos candidats. Ils illustrent la richesse et la qualité de l'ensemble de notre salle de rédaction», a déclaré l'éditeur adjoint de La Presse, Philippe Cantin.

 

Le Globe and Mail est sorti gagnant de cette soirée en remportant six prix sur 22. Le Toronto Star en a remporté quatre.

La Presse a obtenu le prix de la meilleure présentation pour un cahier spécial de 16 pages sur la Chine, fruit du travail exceptionnel des graphistes Julien Chung et Philippe Tardif, qui ont conçu le volumineux document en prévision des Jeux olympiques de Pékin l'été dernier. Le jury a estimé que le graphisme du cahier était marqué par une «élégance discrète». Dans ses remerciements, Philippe Tardif a tenu à souligner «le travail remarquable qu'accomplit l'équipe visuelle de La Presse au quotidien».

L'éditorialiste en chef de La Presse, André Pratte, a aussi été récompensé. Le jury a estimé que ses textes «font preuve d'une habileté exceptionnelle à situer le débat au-dessus de la mêlée». M. Pratte, qui avait soumis sa candidature pour la première fois l'an dernier, remporte ce prix une deuxième année consécutive.

La journaliste Émilie Côté, dont le projet multimédia sur le boulevard Saint-Laurent a attiré plus de 10 000 visiteurs sur Cyberpresse, était parmi les autres candidats de La Presse. Le récit de voyage de Fabienne Couturier sur la ville de Bruges, en Belgique, lui a aussi valu une nomination. Le photographe Bernard Brault, la journaliste économique Sophie Cousineau, la chroniqueuse Michèle Ouimet et la graphiste France Dupont représentaient aussi votre quotidien.