Recherche Voyage

Prague et Berlin en amoureux

Prague comble les amateurs d'art et d'architecture ainsi... (PHOTO STÉPHANIE MORIN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Prague comble les amateurs d'art et d'architecture ainsi que les épicuriens.

PHOTO STÉPHANIE MORIN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Q: Début octobre 2015, mon conjoint et moi prévoyons visiter Prague, l'Allemagne et Paris. Nous aimons marcher et voulons prendre le train pour nous rendre en Allemagne après avoir visité Prague et faire de même pour nous rendre à Paris. Notre vol de retour vers Québec se fera à partir de Paris. Nous partirons pour Prague le mardi 29 septembre, car mon conjoint a un congrès de trois jours là-bas. Je vais donc visiter seule pendant ces trois jours. Nous prévoyons revenir à Québec le lundi 12 octobre. Quels itinéraires nous proposez-vous pour Prague et l'Allemagne, qui sont de nouvelles destinations pour nous? Comment procéder (réservation ou sur place) pour les trajets en train? Nous adorons l'architecture, l'art et les sciences, et nous sommes des épicuriens. Merci! - Manon et Gilles

R: Les amateurs d'art et d'architecture en vous seront assurément comblés à Prague, tout comme les épicuriens, bien que la cuisine nationale tchèque - comme l'allemande, d'ailleurs - ne fasse généralement pas dans le raffinement. Saucisses, pommes de terre, chou, viandes panées, goulasch et bortsch reviennent un peu trop souvent au menu, mais il y a moyen d'y échapper dans les restos italiens, turcs ou indiens.

Par ailleurs, vous pourrez vous faire plaisir dans les meilleurs établissements de Prague sans vous ruiner. Par exemple, le plat le plus cher du restaurant le mieux coté de la ville sur TripAdvisor, Ristorante Pagana, vous reviendra à... 25$. Et, une fois n'est pas coutume, profitez-en pour vous offrir un repas quatre services dans l'un des deux seuls étoilés du pays, l'Alcron (une étoile Michelin, cinquième dans le palmarès TripAdvisor), pour environ 80$. L'équivalent en Allemagne et en France (zone euro oblige) vous coûterait beaucoup, beaucoup plus cher.

Que voir?

Une visite guidée est souvent le meilleur moyen de prendre ses marques dans une ville qu'on ne connaît pas, surtout lorsqu'on est seule. Je vous suggère donc de commencer par cela. Vous pourrez ensuite, au fil de vos découvertes et de vos coups de coeur, choisir les lieux que vous souhaiterez explorer plus avant avec votre compagnon quand il sera libéré de ses obligations.

Offrez-vous en tout cas au moins une soirée au Théâtre national de marionnettes (qui présente en alternance deux opéras de Mozart, Don Giovanni et La flûte enchantée), au Théâtre noir ou à la Lanterne magique, trois grandes traditions pragoises qui vous charmeront. Vous pourriez aussi assister à un dîner-concert à la chandelle dans la fastueuse salle du Grand Hotel Bohemia, où des chanteurs en costume d'époque interprètent les grands airs d'opéra de Mozart.

Par ailleurs, le site Avant-garde Prague propose une pléthore d'activités, dont une excursion à vélo au château de Karlstejn qui semble tout à fait sympathique.

Berlin... (PHOTO THINKSTOCK) - image 2.0

Agrandir

Berlin

PHOTO THINKSTOCK

L'Allemagne

Pour ce qui est de l'Allemagne, vous ne dites pas à quelle ville vous pensiez, mais je ne peux que vous diriger vers Berlin, cosmopolite, moderne, grouillante, riche et fascinante à tous égards, y compris au point de vue architectural. Parcourez le tracé du mur de Berlin à vélo, faites un tour en tramway dans la partie est (véritable voyage dans le temps), offrez-vous une promenade en bateau sur la Spree, d'où l'on a un point de vue complètement différent sur la ville.

Je vous encourage en outre à lire les excellentes suggestions adressées à des lecteurs par ma collègue Stéphanie Bérubé dans un récent Courrier du globe-trotter.

Se déplacer

La question des transports, maintenant. Un train direct relie Prague à Berlin en quatre ou cinq heures, c'est simple comme bonjour. Assurez-vous toutefois de réserver votre billet en ligne plutôt que de l'acheter à Prague, où le préposé au guichet peut vous vendre le «mauvais» billet, après quoi le contrôleur, de mèche avec ce dernier, exige que vous lui payiez comptant la différence entre ce que vous avez déboursé et le prix du «bon» billet (cas vécu dans un train de nuit Prague-Cracovie).

Pour vous rendre ensuite à Paris, au lieu du train, permettez-moi de vous suggérer de prendre plutôt l'avion. Autour des dates de votre séjour, on trouve en ce moment des vols Berlin-Paris pour 47$ sur edreams.ca. En comparaison, la SNCF propose un train de nuit à 99 EUROS par personne (soit 140$), un trajet d'une durée de 11h30 avec correspondance (et deux heures d'attente!) à Mannheim à 4h40 du matin. Un véritable parcours du combattant. L'avion vous permettra d'arriver frais comme des fleurs à Paris et de mieux profiter des derniers instants de votre voyage, que je vous souhaite excellent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer