Recherche Voyage

Faire du camping en Europe

L'Europe en camping? Et pourquoi pas? Camper est... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

L'Europe en camping? Et pourquoi pas? Camper est un moyen simple et économique de visiter un pays sans nécessairement s'éloigner des grandes villes.

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

En période estivale, il y a moyen de découvrir l'Europe autrement qu'en voguant d'hôtel en hôtel. Il est des voyageurs qui optent pour un mode d'hébergement qu'ils apprécient dans leur propre coin de pays: le camping.

C'est le cas de Jean Bourque et Louise Collette. Déjà habitués au camping dans la province, ils ont transporté leur tente de l'autre côté de l'Atlantique. Au fil des ans, ils ont campé en France, en Italie, en Espagne, en Suisse et aux Pays-Bas, près des grandes villes ou dans les montagnes.

À Florence, leur camping se trouvait à quelques minutes seulement de la ville tandis qu'à Venise, c'est un bateau qui les menait aux sites touristiques. Camper ne veut donc pas dire s'éloigner des grandes villes, bien que l'on puisse aisément se retrouver en territoire plus sauvage.

Avec une voiture, sa tente et ses sacs de couchage, le couple Bourque-Collette aime la flexibilité que lui fournit ce mode d'hébergement. «Il y a des campings partout. Je les cherche sur internet pour avoir une idée d'où on ira, mais il arrive qu'on change d'itinéraire et on trouve toujours un endroit où dormir», dit Louise Collette, l'organisatrice du couple.

S'il avait planifié à la journée près sa première escapade européenne, le couple ne réserve plus de nuitées avant de partir. De la place pour installer sa petite tente, il y en a toujours, même en haute saison.

À quoi doivent s'attendre ceux qui optent pour le camping en Europe? Les campeurs habitués aux grands espaces des parcs nationaux ne retrouveront pas la même chose, note la directrice des communications de la Fédération québécoise de camping-caravaning (FQCC).

«Les sites sont souvent beaucoup plus rapprochés, il y a beaucoup plus de monde, et on ne sera pas en plein bois. Il faut avoir ça en tête quand on va dans un terrain de camping en Europe», note Louise Gagnon, qui a surtout fréquenté des terrains de camping en France. Elle ne recommande pas les mois de juillet et d'août à ceux qui veulent éviter la cohue.

S'ils admettent qu'ils se sont retrouvés dans des campings où leur tente touchait presque celle de leurs voisins, comme à Florence, Louise Collette et Jean Bourque ont aussi campé en toute tranquillité dans les montagnes où ce sont les cloches d'un troupeau de vaches qui les ont réveillés!

Prêt-à-camper et véhicules récréatifs 

Le prêt-à-camper est une formule qui fait de plus en plus d'adeptes au Québec et c'est un concept qui est aussi répandu en Europe, notamment avec la location de maisonnettes.

«Ce n'est pas très développé ici, mais la plupart des terrains de camping en France en ont», note Louise Gagnon. Une centaine d'euros la nuit permettent généralement à six personnes de loger dans de telles maisonnettes.

Le groupe Huttopia, installé dans les parcs nationaux du Québec, dispose de sept sites en France où l'on peut louer des tentes ou des roulottes. Les campings Indigo disposent d'une offre semblable, avec 16 sites situés en bord de mer, en campagne et près des villes. Une recherche sur internet permet de trouver facilement des terrains de camping dans d'autres pays européens qui offrent ce type de «glamping».

À la FQCC, on note que la location de «camping-car» est aussi une formule populaire auprès des Québécois qui se rendent en Europe. «Les touristes délaissent l'hôtellerie conventionnelle pour toutes sortes d'autres hébergements», souligne Louise Gagnon.

Ceux qui optent pour le prêt-à-camper ou pour le véhicule récréatif ont toutefois intérêt à réserver leur séjour.

Bon à savoir

Contrairement à ce qui est la norme en Amérique du Nord, bien des terrains de camping en Europe ne fournissent pas de tables à pique-nique ou exigeront des frais supplémentaires pour que vous en ayez une.

On peut savoir à quelle distance du point... (Image tirée de l'application) - image 3.0

Agrandir

On peut savoir à quelle distance du point de départ est situé un camping ainsi que son tarif. 

Image tirée de l'application

L'application

ACSI

ACSI Publishing BV

Prix selon le pays choisi

Français

69 Mo

Offerte sur iOS et Android, l'application ACSI permet d'avoir accès, même hors ligne, à une liste des campings européens qui ont été soumis à une évaluation. Elle est en apparence gratuite, mais on doit acheter des «paquets» selon le pays où l'on souhaite camper. Ainsi, pour accéder à la liste des campings de la France, par exemple, il faut payer 4,59$. Notez toutefois que si ces renseignements sont payants sur l'application, on peut les obtenir tout à fait gratuitement sur le site internet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer