Recherche Voyage

Courrier du globe-trotter: Disney, version californienne

Disneyland cultive un côté rétro. Le parc a... (Photo Paul Hiffmeyer, Archives Reuters)

Agrandir

Disneyland cultive un côté rétro. Le parc a même aménagé une ville fictive, Radiator Springs, dans Cars Land.

Photo Paul Hiffmeyer, Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Chaque semaine, Le courrier du globe-trotter répond à la question d'un lecteur pour l'aider à mieux planifier ses vacances.

Destination: le sud de la Californie 

Voyageurs: une famille 

Durée du voyage: une semaine

Question: Nous cherchons une destination ensoleillée pour la semaine de relâche. Comme notre fille de 12 ans veut aller à Disney et que nous préférons des visites plus «culturelles», nous pensons qu'une semaine en Californie pourrait être un bon compromis. De plus, il y a un demi-marathon à San Diego le 8 mars pour lequel mon mari s'entraîne déjà! Est-ce qu'il y a une bonne saison pour visiter la Californie? Avez-vous un parcours à suggérer?

Réponse: Il n'y a pas de mauvaise saison pour aller en Californie! C'est toujours une région formidable, très diversifiée et agréable à visiter. Peut-être encore plus hors-saison, car il y aura assurément moins de touristes. De plus, si vous ne voulez que visiter un parc une seule journée, c'est une excellente idée d'aller à Disneyland plutôt qu'à Disney World, à Orlando. Vous aurez de quoi faire un très beau voyage le reste de la semaine. En fait, votre semaine passera très, très vite... 

Disney d'abord 

Vous devez savoir que la version californienne ne se compare pas au monde de Disney d'Orlando et à ses nombreux parcs, où l'on peut facilement passer une semaine sans s'ennuyer. Disneyland, c'est autre chose. C'est là que l'aventure de Walt Disney a commencé. Vous aurez parfois l'impression que rien n'a bougé depuis 1955 et, effectivement, Disney cultive ce côté rétro. Votre fille risque de trouver parfois que, finalement, Disneyland, c'est un peu poussiéreux. Vous devrez la convaincre - et c'est vrai - que cela fait partie du charme...

Au parc d'attraction californien, on retrouve quelques similarités... (Photo Leonard Ortiz, Archives AP) - image 2.0

Agrandir

Au parc d'attraction californien, on retrouve quelques similarités avec celui d'Orlando, comme le village Frozen

Photo Leonard Ortiz, Archives AP

Contrairement à une visite à Orlando, vous pouvez vous rendre à Disneyland sans avoir tout planifié six mois d'avance. Vous profiterez sur place des fastpass, ces passes qui vous éviteront les files dans des manèges populaires, à une heure précise. 

Le magazine de voyage Travel & Leisure recommande un repas au Blue Bayou, dans la section New Orleans Square. Au menu: ragoût de gombos et jambalaya aux fruits de mer. Il vaudrait toutefois mieux réserver avant de partir, si vous connaissez la date de votre visite. 

Fait intéressant: les Californiens constituent une importante partie de la clientèle de Disneyland. Les familles achètent des laissez-passer annuels et s'y rendent quelques fois par année. 

Anaheim 

Vous pouvez très bien faire l'aller-retour Los Angeles-Disney dans la même journée, mais pour bien profiter de votre visite, passez la nuit à Anaheim et poursuivez ensuite vers le sud. Vous n'aurez pas de mal à y trouver une chambre très bien: toutes les chaînes d'hôtellerie sont présentes aux abords de Disneyland. Au matin, il faut faire un arrêt dans la ville d'Anaheim avant de poursuivre la route. 

Quelques bonnes adresses, selon le magazine américain Sunset: pour un bon café, Ink & Bean; pour un repas cru, 118 Degrees. Vous êtes en Californie, rappelons-le... Dans la catégorie commerces originaux se trouve également Barbeer, à la fois barbier et... brasserie! Pour une sortie plus familiale, le Packing District regroupe plusieurs petits restaurants et comptoirs alimentaires dans un ancien entrepôt d'agrumes. L'endroit est tout nouveau et, le dimanche matin, on y tient un marché fermier.

Si vous comptez visiter Disneyland un lundi, pour éviter les foules (bonne idée!), cela vaut même la peine de sortir de Los Angeles le dimanche et de passer la journée à Anaheim. Le lundi matin, vous serez déjà sur place et votre nuitée vous aura coûté beaucoup moins cher.

Même si ce n'est pas la saison du... (Photo Michael Goulding, archives AP) - image 3.0

Agrandir

Même si ce n'est pas la saison du surf à Orange County, vous croiserez des adeptes.

Photo Michael Goulding, archives AP

Difficile de visiter la Californie sans faire un... (Photo MARK RALSTON, Archvies AFP) - image 3.1

Agrandir

Difficile de visiter la Californie sans faire un arrêt à Los Angeles, une ville dynamique où il y a beaucoup à voir. 

Photo MARK RALSTON, Archvies AFP

Orange County  

Où aller ensuite? À la mer, bien sûr. 

Vous êtes dans Orange County, hors saison. C'est plus frais, certes, mais tellement plus agréable! Vous pouvez simplement rouler vers le sud et arrêter dans la ville qui vous plaira le plus. Passez quelques jours en bord de mer, au nord de San Diego. Il y a 68 km de plages ininterrompues dans Orange County. Le parc de Crystal Cove est un bel endroit pour faire un arrêt en famille.

Si vous souhaitez poser vos valises pour quelques jours au même endroit, optez pour Laguna Beach, une ville balnéaire très populaire. Chaque année, plus de 4 millions de visiteurs se rendent là. Heureusement pour vous, ils n'y sont pas nombreux en hiver. Alors vous pourrez profiter de ce bel endroit, choisir parmi les bons restaurants, faire une promenade sur la plage ou dans la nature environnante.

Si vous êtes des adeptes de TripAdvisor pour faire vos choix d'hébergement, n'oubliez pas de jeter un oeil dans la catégorie «autres» en plus des hôtels et gîtes: vous y trouverez des hébergements de type appartement ou maisonnette, fort pratiques pour des vacances en famille. Évidemment, ce n'est pas la haute saison pour le surf, mais vous croiserez néanmoins plusieurs adeptes et les écoles sont ouvertes à l'année... 

Enfin, vous qui aimez les visites culturelles, il y a trois missions espagnoles à visiter sur la côte, dans le sud de la Californie: San Diego de Alcala (1769), San Juan Capistrano (1776) et San Luis Rey de Francia (1798). Leur ampleur et leur état de conservation varient grandement, mais leurs histoires sont fascinantes. 

Un dernier conseil: ne boudez pas Los Angeles, certainement la ville où vous atterrirez. Il y a beaucoup à voir. Au début ou à la fin de votre séjour, passez-y une nuit ou deux, selon l'heure de votre vol. Effectivement, votre semaine passera très vite...

>>> À relire: Réussir un voyage à L.A. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer