Recherche Voyage

Courrier du globe-trotter: le Grand Canyon en hiver

Le Grand Canyon en hiver, c'est magique.... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Le Grand Canyon en hiver, c'est magique.

Photo Digital/Thinkstock

Chaque semaine, Le courrier du globe-trotter répond à la question d'un lecteur pour l'aider à mieux planifier ses vacances.

Destination: le Grand Canyon

Voyageurs: un couple

Durée du voyage: deux semaines

Question: Mon copain et moi voudrions visiter la région du Grand Canyon durant la période des Fêtes, pour une dizaine de jours, à partir de Las Vegas. Que nous conseillez-vous?

- Samuel

Réponse: Le Grand Canyon en hiver, c'est magique. Le parc est, évidemment, beaucoup moins achalandé qu'en été - décembre, janvier et février étant les trois mois les plus tranquilles dans le Grand Canyon. Et pour cause: toute sa partie Nord est fermée. Si vous cherchez des vacances reposantes, vous serez bien servis. Vous devez toutefois réaliser que vos journées seront plus courtes et prévoir des activités pour le soir, dans votre chambre, ou même le jour si vous tombez sur une journée d'intense brouillard ou d'intempéries. Préparez des films sur votre tablette et faites un arrêt au liquor store en route pour acheter deux, trois bonnes bouteilles (du vin américain, bien sûr!) pour les soirées en amoureux. Si vous logez dans le parc, sachez qu'il n'y a pas de divertissement sur place, à part le cinéma IMAX de Tusayan, une «ville» sans intérêt à l'entrée du Grand Canyon, où vous devrez vous rendre en voiture. Vous pourriez alors en profiter pour casser la croûte, mais ne vous attendez pas à une grande table.

L'attrait principal de Sedona est indéniablement ses paysages.... (Photo Digital/Thinkstock) - image 2.0

Agrandir

L'attrait principal de Sedona est indéniablement ses paysages.

Photo Digital/Thinkstock

Cinq conseils pour un voyage réussi

1. Réservez au plus vite!

Malgré le faible achalandage en hiver, les hôtels du parc national se remplissent vite, surtout les plus intéressants. Vous avez déjà peu de chances de trouver une chambre à l'impressionnant El Tovar, un majestueux lodge de pierres et de bois de 1905 au décor lourd et romantique. Les autres hôtels du parc sont plutôt quelconques, mais leurs tarifs sont abordables et leur emplacement, imbattable. Pour cette raison, je vous conseille grandement de loger à l'intérieur du parc.

Sachez aussi que quelques restaurants ferment leurs portes quelques jours durant les Fêtes ou réduisent leurs services. C'est le cas de la salle à manger du El Tovar qui est fermée du 3 janvier au 13 février. Si vous voyagez avant ces dates, réservez votre table. Vous y dégusterez une bonne cuisine internationale. Leur choix de vins (américains!) est excellent.

2. Préparez-vous pour l'hiver

Certaines journées, la température chutera sous le point de congélation lors de votre visite, il y aura de la neige et peut-être même des tempêtes. Optez pour un véhicule 4x4 en location, à Las Vegas. Si vous êtes pris dans une tempête de neige ou même avec des conditions routières plus difficiles, vous serez plus à l'aise que dans une mini-voiture économique.

Pensez aussi à votre équipement pour la marche ou le vélo d'hiver (un sentier est accessible aux vélos), dans le parc. Vêtements chauds et imperméables (en différentes couches), crampons, thermos, lampes frontales, jumelles, sifflet, crème solaire et tout l'équipement de randonnée, selon le degré d'intensité planifié. Évidemment, si vous songez à faire une longue randonnée de quelques jours dans le canyon, ce qui est possible en hiver, vous voyagez déjà bien équipés. Dans ce cas, vous devez obtenir un permis de camping, idéalement avant d'arriver sur place, car la quantité de permis délivrés pour les longues randonnées est limitée.

En chemin, depuis Vegas, faites un arrêt dans une épicerie pour faire le plein de noix et autres grignotines. Il y a aussi une épicerie dans le parc. Plusieurs possibilités de randonnée s'offrent à vous en hiver, de 30 minutes à 9 heures de marche pour le sentier très difficile «Indian Garden». Sachez d'ailleurs que la plupart des randonnées proposées en hiver sont de calibre difficile ou très difficile. Vous pouvez aussi faire une excursion qui vous mènera dans le fond du canyon, sur le bord de la rivière Colorado, une balade qui ne se fait pas en une seule journée et qui n'est évidemment pas destinée aux débutants. Les rangers du parc ont une devise : descendre dans le canyon est optionnel, mais remonter est obligatoire...

3. Préparez-vous... tout court!

On ne va pas au Grand Canyon comme on visite New York, en se baladant dans les rues, sans but précis. Un bon guide de voyage sera très utile pour vous présenter quelles options sont possibles (ou pas!) en hiver. Cela vous permettra de mieux comprendre la géographie du lieu et choisir les secteurs à visiter qui vous intéressent le plus. Situer le Grand Canyon avant de l'avoir vu n'est pas si simple, il y a plusieurs secteurs, sentiers et points d'intérêt. Sur place, le bulletin du Grand Canyon vous donnera des informations plus précises sur les activités offertes au moment de votre visite et vous avertira si certains sentiers sont inaccessibles

4. Envisagez Sedona

Si vous n'êtes pas du genre à faire cinq ou six jours de randonnée consécutifs, vous pourriez peut-être ajouter une destination à votre voyage. À deux heures de route, au sud, Sedona est un lieu très intéressant pour les vacances, avec son aura unique, mélange de new age et de cowboy.

L'attrait principal de Sedona est indéniablement ses paysages: la petite ville se trouve au milieu des Red Rocks, entourée de falaises d'un rouge dramatique, qui change selon la lumière du jour. Assez impressionnant. Pas étonnant que plusieurs y sentent une énergie surnaturelle...

Énergie ou pas, vous devez opter pour une chambre avec une vue sur les rochers, peu importe le niveau de confort choisi (il y a beaucoup de complexes luxueux dans ce coin de l'Arizona).

5. Ne boudez pas Vegas

Si vous avez choisi le Grand Canyon (et en hiver!), il y a bien des chances que le côté clinquant de Las Vegas vous horrifie au plus haut point et que vous ayez l'intention de fuir la Strip aussitôt atterri... On oublie toutefois que Vegas est la ville des péchés et que la gourmandise fait partie du lot. Vous y trouverez de belles et bonnes tables, pour tous les budgets. Si vous voulez vous gâter durant les Fêtes, optez pour un repas dans l'un des restaurants d'un des grands chefs internationaux y ayant une adresse, comme le Français Joël Robuchon ou l'Espagnol José Andres qui a une table à l'hôtel Cosmopolitan, une excellente adresse.

Si vous ne faites que passer, mais voulez néanmoins vivre une expérience hors du commun, allez prendre le thé de l'après-midi au Mandarin Oriental. L'expérience classique anglaise avec vue sur la Strip est unique. On vous proposera d'ajouter une bouteille de champagne à votre service de thé. Pourquoi pas? C'est Noël après tout!

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer