Recherche Voyage

Les bagages, en cabine ou en soute?

Une convention internationale recommande une limite de poids... (Photo: Tim Boyle, archives Bloomberg)

Agrandir

Une convention internationale recommande une limite de poids de 70 lb par bagage. Cette règle, établie à des fins de santé et de sécurité du travail, est respectée par la plupart des compagnies aériennes.

Photo: Tim Boyle, archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La hausse du prix du carburant a incité les compagnies aériennes à faire payer les voyageurs pour leurs bagages qui vont en soute, et parfois même pour les bagages à main! Explications et conseils.

Marie-Claude est une femme très organisée. Elle avait tout préparé pour son voyage en Turquie. Vol direct sur les ailes d'Air Transat, trois voyageurs, aucun bagage en soute. Tout dans les sacs de cabine, rien oublié, liste à l'appui. Pourtant, le jour du départ, la préposée au comptoir l'informe qu'elle devra obligatoirement enregistrer son bagage personnel... parce qu'il a des bretelles! Malgré son opposition, le sac, de dimensions conformes, part en soute. Elle le récupérera 50 minutes après son arrivée à Istanbul.

Les règles des compagnies aériennes sur les bagages de cabine varient, mais toutes permettent aux voyageurs d'avoir, en plus du bagage de cabine, un «effet personnel» que ce soit un sac à main, un sac d'appareil photo ou d'ordinateur, ou encore un sac à couches s'ils sont accompagnés de bébé. Il n'est question de bretelles nulle part. Plusieurs compagnies considèrent même qu'un parent qui voyage avec son enfant peut apporter le sac ou d'autres accessoires en plus, ce qui lui donne donc droit à trois bagages de cabine.

Après vérifications auprès de la compagnie aérienne, Marie-Claude avait raison. Au retour, autre pépin: à l'enregistrement à Istanbul, l'employée lui indique que son bagage qui pèse 8 kg est trop lourd. Cette fois, la voyageuse est prête à tout. Elle a imprimé la politique et peut informer la préposée que la compagnie qui l'emploie permet un bagage à main qui pèse jusqu'à 10 kg. Cette fois, pas de voyage en soute pour son sac...

Morale de cette histoire: les voyageurs doivent bien se renseigner sur les règles de la compagnie aérienne qu'ils choisissent, idéalement avant même de réserver, car ces règles peuvent avoir une incidence sur le confort du voyage et le prix total du billet d'avion. Encore faut-il trouver de l'information précise sur les sites des transporteurs, ce qui n'est pas toujours simple, d'autant moins que ces règles changent fréquemment.

Bagages à main

La plupart des compagnies aériennes n'imposent pas de frais pour les bagages à main.

Une exception à noter: Allegiant, qui offre des vols à bas prix vers des destinations américaines au départ de Burlington ou de Plattsburgh. Les frais pour les bagages à main sont établis selon le trajet et s'additionnent à chacun des segments de voyage. Il vaudra donc mieux, avec ce transporteur, privilégier des vols directs. De Plattsburgh à Orlando, Allegiant demande 19,50$ pour un bagage à main s'il est enregistré et payé au moment de la réservation. Un petit calcul s'impose donc avant d'acheter le billet à «bas prix»!

D'une compagnie à l'autre, les dimensions ou des valises ou des sacs acceptés en cabine varient. Les lignes américaines sont généralement un peu plus généreuses sur ce point. Sunwing est particulièrement sévère: les bagages à main ne doivent pas mesurer plus de 23 cm sur 40 sur 51 ni peser plus de 5 kg. Les voyageurs ont toutefois droit à deux bagages enregistrés sans frais s'ils découvrent au moment du départ que leur bagage à main est trop lourd.

Un conseil voyage: prenez le temps de bien lire la politique des bagages si vous devez emporter des accessoires pour les enfants, des objets fragiles ou des vêtements encombrants, comme des habits de sport.

Bagages de soute

Si vous n'êtes pas du genre à voyager léger ou que vous transportez un attirail de produits de beauté qui comprend des bouteilles de plus de 100 ml, vous n'avez pas le choix: vous devez enregistrer vos bagages. Une convention internationale recommande une limite de poids de 70 lb (32 kg) par bagage. Cette règle, établie à des fins de santé et de sécurité du travail, est respectée par la plupart des compagnies aériennes. Certaines acceptent néanmoins des bagages plus lourds - Allegiant et United, notamment, moyennant des frais supplémentaires.

Règle générale, les transporteurs ont établi la limite pondérale d'une valise «normale» à 23 kg (50 lb). Les valises qui pèsent de 23 kg à 32 kg sont acceptées, contre un supplément. Air Canada, par exemple, ajoutera de 75$ à 100$, selon la destination, à la facture.

Les règles concernant les bagages de soute sont encore plus complexes que celles qui s'appliquent aux bagages de cabine. Air Transat remporte le prix de la politique la plus compliquée, car la franchise de bagages est différente d'un pays à l'autre. «Pour les destinations «familles et amis», les limites de bagages enregistrés (sans frais) sont plus élevées, car on sait que les passagers qui visitent des proches transportent plus de marchandise», précise Debbie Cabana, porte-parole d'Air Transat. C'est ce qui explique que, pour ses destinations Sud, les passagers des vols pour Haïti ont droit à une franchise plus généreuse, soit 50 kg au total.

Les frais pour les bagages varient d'une compagnie... (Photo: archives AP) - image 2.0

Agrandir

Les frais pour les bagages varient d'une compagnie aérienne à l'autre.

Photo: archives AP

DES RÈGLES À CONNAÎTRE

AIR TRANSAT

Les passagers au départ de Montréal vers les destinations américaines ou vers le Sud ne paient pas de frais pour les bagages de soute jusqu'à un poids total, combiné, de 20 kg (44 lb). Les passagers qui partent en croisière avec Vacances Transat ont droit à un total de 25 kg (55 lb)

SUNWING

Les passagers qui voyagent en classe économique ont droit à deux bagages de soute d'un maximum de 20 kg. Pour les vols vers le Canada et les États-Unis, on facture 10$ le kilogramme supplémentaire, et 20$ le kilo pour les autres destinations.

PORTER

Les passagers à destination des États-Unis ou du Canada doivent débourser de 25$ à 28,25$ pour leur premier bagage de soute et de 35$ à 40,25$ pour le deuxième. À partir du troisième bagage, la facture est de 100$ à 115$ la pièce.

WESTJET

Le premier bagage est enregistré sans frais pour tous les vols à partir de Montréal et le deuxième bagage coûte de 20$ à 23,60$. Le prix des bagages supplémentaires varie de 50$ à 59$. À partir du 29 octobre, WestJet facturera 25 $ pour la première valise enregistrée par les passagers qui voyagent à tarif réduit au Canada, et entre le Canada et les États-Unis.

UNITED, DELTA ET AMERICAN AIRLINES

Pour un vol Montréal-New York en classe économique, comptez 27$ pour le premier bagage et 38$ pour le deuxième, sauf avec Delta, qui demande 43$ pour la seconde valise.

AIR CANADA

En classe économique, le premier bagage de soute pour un vol Montréal-San Francisco coûte 25$, et le second, 35$. Les bagages supplémentaires: 100$. Pour Montréal-Paris ou Hong-Kong, le premier bagage est gratuit, mais le prix du second grimpe à 100$ et celui d'un bagage supplémentaire à 225$. À partir du 2 novembre, Air Canada exigera 25$ pour le premier bagage enregistré en soute sur les vols intérieurs au Canada et au départ et à destination des Antilles et du Mexique, pour les passager voyageant en classe économique au tarif Tango.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer