Recherche Voyage

Courrier du globe-trotter: un voyage en péniche

Le Canal du Midi, à Toulouse.... (Photo fournie par la Ville de Toulouse)

Agrandir

Le Canal du Midi, à Toulouse.

Photo fournie par la Ville de Toulouse

Chaque semaine, le courrier du globe-trotter répond à la question d'un lecteur pour l'aider à mieux planifier ses vacances.

Destination: La France

Voyageurs: Une famille de quatre adultes

Durée du voyage: Une semaine

Question: Nous aimerions faire un voyage en péniche en France pour notre 50e anniversaire de mariage. Notre fils et sa conjointe nous accompagneraient. Quel est le budget à prévoir pour ce voyage? - Patsy Béland

Réponse: Plusieurs agences européennes louent des péniches et leurs tarifs varient selon les services et les bateaux offerts. Vous pouvez réserver avec une agence de voyages d'ici ou directement avec l'entreprise de location, en ligne.

Pour une semaine en France, calculez environ 3000$ pour la location d'un petit bateau pour quatre personnes, avant taxes, assurances et carburant, en automne. Le même bateau sera offert pour approximativement 5000$ en août. Évidemment, si vous choisissez votre péniche dans la catégorie de luxe, souvent appelée «premium», les prix vont grimper pour atteindre au moins 5000$ pour une embarcation logeant confortablement quatre personnes, mais en mi-saison, donc pas en juillet, août et septembre. À l'inverse, les bateaux «économiques» des flottes peuvent se louer 1500$, parfois même moins, hors saison. Toutefois, pour une semaine à quatre, vous aurez certainement envie d'un peu plus de confort et d'espace.

Dans vos prévisions budgétaires, n'oubliez pas d'ajouter le prix de votre trajet aérien et toutes vos autres dépenses sur place, incluant vos repas. Vous pouvez cuisiner à bord, ce qui réduit considérablement la facture, mais ne négligez pas le facteur «charmant petit bistro de village» qui vous donnera parfois envie de casser la croûte sur la terre ferme.

Votre projet m'a rappelé un reportage signé par mon collègue Mario Fontaine, un grand voyageur et un enthousiaste. Dans ce cas, son récit était plutôt... nuancé! Il s'était produit quelques pépins lors de son escapade en péniche. Voici des éléments à considérer avant de réserver votre voyage.

1. Attendez-vous aux... imprévus!

La péniche peut parfois être à la merci de la météo. Mario et son groupe n'avaient pas pu embarquer au point de départ prévu car le niveau de l'eau était trop bas. Sur place, à la toute dernière minute, ils avaient dû complètement revoir leur itinéraire et prendre un train (à leurs frais) jusqu'au nouveau point d'embarquement.

2. Les écluses, ça peut être compliqué

On aura beau vous dire qu'un simple cours de base de navigation suffit, les passages dans les écluses demandent une technique certaine qui n'est certainement pas innée chez tous les navigateurs. Le capitaine et ses assistants (il faut être au moins deux pour réaliser la manoeuvre) seront concentrés sur les opérations et non sur le paysage lors des passages aux écluses. Et des écluses, il y en a: pour un trajet d'une semaine entre Castelnaudary et Trèbes, en passant par Carcassonne, il y a 62 écluses bien comptées... Dans les forums de discussion tourisme en ligne, c'est l'un des reproches les plus fréquents faits par les vacanciers après un premier voyage en péniche. L'autre étant la lenteur...

3. Une péniche, c'est lent

La vitesse moyenne d'une péniche est de moins de 8 km. Par heure. En fait, 8 km/h, c'est la limite de vitesse (maximale !) permise sur le canal du Midi... Sur la rive, même les cyclistes vous dépasseront. Comme les écluses sont fermées le soir, le temps de navigation vous semblera certainement très long pour une courte distance. En fait, vous ferez en une semaine le trajet que vous auriez fait en une journée, en voiture. C'est aussi le point fort de la péniche, cette contemplation obligée. Les voyageurs qui en ont fait l'expérience sont unanimes: ils ont visité des villages qu'ils n'auraient jamais vus autrement et vu des régions de France sous un autre jour. Car si vous avez un coup de coeur, hop, vous arrêtez faire une petite visite.

4. Le tourisme fluvial, c'est populaire!

Vous ne précisez pas à quelle saison vous comptez faire votre voyage. En plein été, il risque d'y avoir pas mal de monde sur le canal du Midi ou dans d'autres destinations populaires pour le tourisme fluvial, l'Alsace ou la Camargue, par exemple. Il y a risque de congestion dans les écluses, tunnels, quais... Évitez juillet, août et septembre.

5. Vous ne vous embarquez pas sur un paquebot

Oui, vous le savez déjà, c'est évident, et les quatre voyageurs que vous êtes vous entendez à merveille. Dans son article, Mario mentionne toutefois que son groupe de 8 sur une péniche pouvant accueillir 12 personnes était presque à l'étroit. S'il pleut toute la semaine, que vous avez choisi un bateau pour quatre et que vous partagez l'unique petit espace commun, vous allez devoir vivre en grande proximité.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer