Recherche Voyage

Deux voyages en un

Certains collègues reviennent au bureau après leurs vacances, en vous apprenant... (Illustration Catherine Beaupré, La Presse)

Agrandir

Illustration Catherine Beaupré, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Certains collègues reviennent au bureau après leurs vacances, en vous apprenant avoir visité deux, parfois trois villes, lors de leur voyage. C'est qu'en route vers Hawaii, ils ont passé un petit 48 heures à San Francisco. Et au retour, une saucette de 20 heures à Los Angeles, qu'ils ont passée à se balader dans West Hollywood.

Ces gens sont passés maîtres dans l'art de l'escale, un savoir-faire pas si compliqué à acquérir, mais qui demande quand même un peu d'aptitude en planification.

Faire une longue escale, de plusieurs heures ou de quelques jours, comporte des avantages.

À mi-chemin entre la maison et la destination finale, une journée d'arrêt peut couper un décalage horaire et donc permettre de s'acclimater plus facilement pour la semaine de voyage, une fois arrivé.

Autre avantage, non négligeable: une escale peut vous permettre de découvrir une ville que vous n'auriez peut-être jamais visitée autrement. Qatar Airways, qui offre des vols directs Montréal-Doha, mise beaucoup sur cet avantage. Vous allez en Afrique, à Johannesburg ou Nairobi? En Asie, à Bangkok ou Bali? Un arrêt de 36 heures à Doha en route ajoute une tout autre dimension au voyage.

Deux considérations importantes

> Le temps

Évidemment, si vous avez de courtes vacances, chaque journée passée en escale est une journée de moins à destination. Pour une petite semaine à la plage, c'est un pensez-y-bien...

L'argent

Les billets d'avion les moins chers sont souvent ceux qui permettent le moins de liberté aux voyageurs. «Faire un arrêt est une demande fréquente, notamment pour l'Europe, dit Nadine Francis, propriétaire de l'agence Voyagesdestination.com. Les gens qui ont une escale à Paris souhaitent y passer quelques jours. C'est toujours possible. Mais le prix du billet d'avion risque d'augmenter.»

Pour arriver à faire des escales sans faire exploser le prix du voyage, il faut savoir s'y prendre.

Comment faire deux voyages avec un seul billet d'avion?

1- Acheter ses billets d'avion en morceaux

C'est définitivement plus long, car vous devez magasiner vos vols, distinctement. Par exemple pour un voyage au Japon, vous achetez d'abord un billet aller-retour Montréal-Vancouver et un autre billet Vancouver-Tokyo. Le jeu en vaut parfois la peine, car vous pouvez tomber sur deux vols plus courts, qui au total coûteront moins cher qu'un vol avec escale offert par la même compagnie aérienne. Dans l'équation, les compagnies aériennes au rabais pour un segment de voyage peuvent faire la différence.

Un exemple: Vous allez à Oslo, pour des vacances en juin. Vous achetez un vol direct Montréal-Barcelone avec Air Transat. Le matin de l'arrivée, vous continuez votre chemin vers Oslo avec Ryanair, mais vous revenez à Barcelone trois jours avant le retour Montréal pour un petit séjour en Catalogne. Prix de l'extra avec Ryanair: autour de 120$.

2- Opter pour le multidestination

C'est une option simple et intéressante offerte par la plupart des compagnies aériennes. Du coup, l'escale devient une deuxième destination.

Un exemple: Pour une escapade nature dans l'île de Vancouver, vous prenez un vol direct Air Canada vers Vancouver (390$), vous restez 48 heures dans la ville avant de faire le saut vers Victoria (95$). Retour vers Montréal, avec escale à Toronto (422$).

3- Choisir une compagnie aérienne qui permet les escales

Dans les faits, toutes les compagnies le permettent, mais à différents prix. Air France et KLM offrent cette option sans frais et en font la promotion comme un important avantage sur les concurrents, d'autant plus que leurs villes escales, Paris et Amsterdam, sont des destinations très populaires, où il n'est pas vilain de passer quelques jours...

Un exemple: Un vol de Montréal vers Athènes ou Moscou (929$) pour le printemps prochain peut comprendre un arrêt à Paris, à l'aller ou au retour. Ce prix est offert dans le cadre d'une promotion qui se termine mardi et comprend de nombreuses destinations européennes et africaines.

4- Planifier de très longues escales

Pour certaines villes, une simple saucette vaut mieux que poireauter des heures de temps à l'aéroport. Il est possible de planifier un temps d'arrêt, sur place, de quelques heures.

Un exemple: Pour se rendre à Venise le 7 juin, Air Canada propose un vol vers Francfort à l'aller. Arrivée à Francfort à 8h25 et départ vers Venise en fin d'après-midi. Cela vous laisse amplement le temps de découvrir Francfort, situé à 15 minutes de train de l'aéroport. Si vous craignez d'explorer la ville par vous-mêmes, l'aéroport est très bien organisé pour les touristes d'un jour et offre plusieurs visites guidées, en bus, avec un retour pratique à l'aéroport, bien à temps pour l'enregistrement du vol vers Venise.

Tous les prix indiqués dans ce reportage ont été trouvés en ligne, le 22 janvier, pour des sièges en classe économique au départ du 6 ou du 7 juin 2014, selon les disponibilités. Ils sont donnés à titre d'exemple.

Attention

Il ne faut pas oublier qu'une sortie de la zone de transit veut aussi dire qu'il faut repasser par la sécurité. Pensez toujours ajouter une bonne demi-heure supplémentaire au retour.

De plus, certaines destinations demandent un visa aux voyageurs canadiens. Pour un séjour de deux semaines ou une balade de quatre heures.

Renseignez-vous avant de partir. La Chine, par exemple, a adopté l'année dernière une politique de transit qui permet de passer 72 heures dans certaines grandes villes, sans visa! Les citoyens canadiens ont droit à ce privilège. Vous faites escale à Pékin pour 36 heures? Vous pouvez en profiter pour aller faire une petite balade sur la Grande Muraille!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer