Recherche Voyage

Comment se rendre à l'aéroport?

Depuis trois ans, il est possible d'aller prendre... (Photo d'archives Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Depuis trois ans, il est possible d'aller prendre son avion en transport en commun. La ligne 747 de la Société de Transport de Montréal arrête 11 fois dans la ville avant de filer vers l'aéroport.

Photo d'archives Martin Chamberland, La Presse

Partager

Marie-Eve Morassse
La Presse

Les billets d'avion sont achetés, le passeport est en règle et les bagages sont prêts. Ne reste qu'à prévoir le déplacement vers l'aéroport. Voici trois façon de s'y rendre, à choisir selon le voyage que vous faites.

 

 

En AUTOBUS

Depuis trois ans, il est possible d'aller prendre son avion en transport en commun. La ligne 747 de la Société de Transport de Montréal arrête 11 fois dans la ville avant de filer vers l'aéroport. On peut monter à bord aux stations de métro Berri-UQAM et Lionel-Groulx, mais également le long du boulevard René-Lévesque.

Le coût : sortez votre petit change! Il vous en coûtera 9$ pour aller à Dorval si vous payez comptant (seules les pièces sont autorisées), mais les détenteurs de carte mensuelle ou hebdomadaire montent à bord sans payer davantage. Les titres de transports TRAM (zones 1 à 8) et les cartes CAM spéciales d'un jour ou de trois jours sont également valides pour monter à bord de l'autobus 747.

Le plus: internet sans fil disponible à bord du bus.

Le moins: si vous voyagez chargé, vous risquez de galérer avec vos valises.

Infos : www.stm.info/info/747.htm

En TAXI

Passer un simple coup de fil pour aller prendre son avion est bien tentant, surtout quand le chauffeur nous prend devant la maison et nous dépose directement à l'aéroport.

Le coût: d'abord, sachez qu'il vous en coûtera un minimum de 17$, peu importe d'où vous partez. Le centre-ville de Montréal a été délimité par la Commission des transports du Québec et si vous partez d'un lieu situé à l'intérieur de ces limites, vous paierez le tarif fixe de 40$. Partout ailleurs, c'est le tarif régulier qui s'applique, soit 3,45$ au départ, puis 1,70$ par kilomètre parcouru et 0,63$ par minute d'attente.

Le plus: payer la course par carte de crédit ou de débit. Se laisser conduire!

Le moins: la possibilité de tomber sur des voitures un peu vieillottes et des chauffeurs qui conduisent parfois en cow-boy!

En VOITURE

Si vous habitez loin de l'aéroport Montréal-Trudeau, la voiture peut être la seule option envisageable pour vous y rendre. Le choix de stationnement est vaste: huit parcs sont mis à la disposition des voyageurs. Pour choisir celui qui convient, il importe de magasiner. Le plus cher est appelé ExpressParc. Il en coûte 45$ pour y laisser sa voiture toute une journée, mais il peut être une bonne option si l'on se rend à l'aéroport pour déposer ou cueillir quelqu'un.

Situés à distance du terminal et accessibles grâce à des navettes, l'EconoParc, Park'N Fly et Aeroparc sont économiques si on laisse sa voiture à l'aéroport pour une longue période. Leurs prix sont compétitifs et on peut s'en sortir pour moins de 10$ par jour. Si votre voyage s'effectue l'hiver et qu'il neige en votre absence, vous devrez toutefois pelleter à votre arrivée, à moins de payer une somme supplémentaire pour un service de valet.

Pour la saison froide, un seul stationnement est chauffé : il s'agit du HotelParc de l'hôtel Marriott. Qui plus est, il est directement relié au terminal.

Le plus: si vous stationnez habituellement votre voiture dans la rue, vous n'aurez pas à vous soucier de la déplacer pendant votre absence.

Le moins: le coût élevé si vous partez longtemps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer