Recherche Voyage

Quel bagage en cabine?

Chaque fois que vous devez monter à bord d'un avion, la même peur vous envahit.... (Photos.com)

Agrandir

Photos.com

Partager

Chaque fois que vous devez monter à bord d'un avion, la même peur vous envahit. Et il ne s'agit pas ici de la crainte de voler ou que votre valise soit perdue et que vous ne puissiez pas la récupérer une fois à destination. Votre plus grand stress: le bagage à main. Comment faire en sorte qu'il soit toujours de la bonne dimension et qu'il entre aisément dans le compartiment au-dessus de votre tête?

Le secret: vérifiez les formats de valise permis par votre compagnie aérienne afin d'éviter les mauvaises surprises. La plupart d'entre elles les affichent sur leur site internet. Ainsi, il est possible que votre jolie petite valise rouge achetée aux États-Unis - après que le vendeur vous a assuré qu'il s'agissait d'un format standard - ne puisse finalement pas vous suivre lorsque vous vous rendrez à Cuba sur les ailes d'Air Transat.

Le transporteur québécois permet à ses passagers d'apporter un bagage de cabine dont les dimensions sont de 51x40x23 cm et d'un poids maximal de 10 kg, alors qu'American Airlines autorise par exemple une valise pouvant mesurer 55x35x25 cm, sans donner de détails sur le poids.

Pour compliquer davantage les choses, les compagnies européennes, comme Air France, affichent sur leur site internet des dimensions différentes de celles de leurs compétiteurs nord-américains.

«Avant chaque départ, mieux vaut vérifier avec sa compagnie aérienne, conseille Mathieu Larocque, porte-parole de l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA). Ce sont vraiment elles qui déterminent la taille. Il n'y a pas de norme.»

Une recommandation que fait également Patrick Giguère, directeur de l'agence Voyages Constellation, à ses clients. Les voyageurs doivent être vigilants, selon lui. «Certains petits charters américains comme Allegiant ne permettent pas aux passagers d'apporter sans frais un bagage à main. Et il y a des transporteurs comme Sunwing qui tolèrent en cabine un maximum de 5 kg.»

À noter que les compagnies aériennes n'hésitent pas à refuser les bagages de cabine trop imposants. «Sur certains vols, nous postons des agents additionnels aux postes de sécurité de l'aéroport pour revérifier les bagages, explique Debbie Cabana, porte-parole d'Air Transat. Une autre vérification s'effectue à la barrière d'embarquement avant la montée dans l'appareil. Il y a des points de contrôle de sécurité dans les aéroports, qui peuvent renvoyer les passagers à leur ligne aérienne si les bagages sont trop volumineux.»

Même modus operandi du côté d'Air Canada. «Une première vérification sera faite au moment de l'enregistrement des bagages, mentionne Isabelle Arthur, porte-parole du transporteur. Si le bagage de cabine excède le poids et les limites, il devra être enregistré et mis en soute. À la porte d'embarquement, les agents de service à la clientèle vérifient également la taille des bagages de cabine et, au besoin, demanderont au passager de le placer dans un gabarit. Si le bagage est hors norme, il sera étiqueté et placé en soute.»

Exemples de limite permise pour les bagages de cabine

Les cinq transporteurs suivants autorisent chaque passager à monter gratuitement à bord avec un article personnel (sac à main, ordinateur portable, appareil-photo) et un bagage. Les dimensions dimensions du bagage et son poids varient toutefois.

Voyager avec bébé

Les bébés de moins de 2 ans qui voyagent sur les genoux de leurs parents ont droit, sur les ailes de plusieurs transporteurs, à un bagage de cabine ainsi qu'à une poussette-canne. Toutefois, mieux vaut vérifier avec sa compagnie aérienne avant de partir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer