Recherche Voyage

Dimensions des bagages à main: Air Canada serre la vis

Les passagers qui détiennent des bagages non conformes... (PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Les passagers qui détiennent des bagages non conformes aux règles à la sécurité recevront une carte spéciale pour pouvoir revenir au comptoir d'enregistrement et aller directement à la porte d'embarquement.

PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne
Toronto

Comme elle l'avait promis, Air Canada a commencé lundi à sévir contre les voyageurs qui ne respectent pas les règlements concernant la grosseur et le poids des bagages à main. La première phase de son programme visait les passagers qui embarquaient sur leur vol à Toronto, mais les mesures devraient s'étendre au reste du pays d'ici deux semaines.

Les passagers qui embarquaient sur les vols matinaux de l'Aéroport international de Pearson ont dû prendre place dans des files d'attente pour faire mesurer et peser leurs bagages à main.

Ceux dont les bagages à main étaient conformes obtenaient une étiquette rouge, ce qui, selon la ligne aérienne, réduirait l'attente à la sécurité. Ceux dont les bagages à main étaient trop volumineux ou lourds étaient renvoyés à l'enregistrement, où «les frais réguliers» leurs étaient imposés.

Selon la vice-présidente à l'expérience du passager chez Air Canada, Renee Smith-Valade, le transporteur a ajouté du personnel tant à l'enregistrement qu'aux différents postes de sécurité et le processus se déroulait rondement pour les passagers.

«La plupart des transporteurs européens, internationaux et américains ont déjà un système comme ça (...) alors nous ne faisons que nous enligner avec ce que les autres transporteurs aériens font déjà», a-t-elle fait valoir lors d'un entretien.

Le transporteur n'a pas voulu préciser combien de clients avaient été obligés de retourner enregistrer leur bagage à main, mais les temps d'attente n'excédaient pas cinq minutes et lundi après-midi, pas un seul passager n'avait encore raté son vol à cause de la procédure.

Alors que les voyageurs seront plus nombreux dans les aéroports en saison estivale, Mme Smith-Valade a expliqué que le but était de réaliser les embarquements sur les avions de la façon la plus efficace possible, afin de s'assurer du respect des horaires de départ.

Selon le transporteur, des sondages ont démontré que la ponctualité des décollages était l'élément le plus important pour la satisfaction des consommateurs.

La réaction des clients au programme était mitigée sur les réseaux sociaux.

«Il est à peu près temps! Tellement de gens prennent trop d'espace dans les casiers à bagages supérieurs», a écrit N. MacRae sur Twitter.

Mais quelqu'un d'autre a noté que le problème serait réglé si les lignes aériennes haussaient les prix des billets et permettaient d'enregistrer gratuitement les bagages. «Vous n'avez qu'à hausser les prix des billets de 25 $ et de revenir aux bagages enregistrés gratuits (...) Problème réglé», a écrit l'utilisateur ytzpilot dans les commentaires du site internet du télédiffuseur CBC.

Air Canada a indiqué que le programme d'étiquettes rouges serait implanté progressivement dans les autres aéroports aux environs du 8 juin.

Les transporteurs aériens d'un peu partout dans le monde ont vu le nombre de bagages à main augmenter alors qu'ils commençaient à imposer des frais pour les bagages enregistrés.

Air Canada a commencé à exiger des frais de 25 $ pour l'enregistrement de bagage l'automne dernier pour la classe économique de ses vols nationaux et pour les vols à destination ou au retour du Mexique et des Caraïbes. Air Canada exige des frais pour un premier bagage enregistré depuis 2011 pour ses vols transfrontaliers Canada-États-Unis. Ces frais touchent environ 20 pour cent des passagers.

«lls n'aiment pas ça, et c'est compréhensible», a observé Mme Smith-Valade au sujet des frais des bagages enregistrés. «Mais ils comprennent que nous sommes dans une industrie concurrentielle, que les autres transporteurs le font, que notre concurrent national l'a déjà mis en place et que pour rester concurrentiel, nous devions le mettre en place nous aussi.»

Les règles de Transport Canada permettent aux passagers de transporter deux articles non enregistrés.

Air Canada précise qu'un article personnel peut inclure un sac à dos, un porte-documents ou un ordinateur portable mesurant jusqu'à 16 sur 33 sur 43 centimètres, en plus d'un bagage comme une valise, mesurant jusqu'à 23 sur 40 sur 55 centimètres, incluant les roues et la poignée. Le poids d'un bagage à main est limité à 10 kilos.

Les voyageurs partageant leur siège avec un bébé peuvent transporter un article supplémentaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer