Savourer l'île d'Orléans

  • La Maison de nos aïeux, tout près du parc des Ancêtres, mérite une petite visite fort instructive. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    La Maison de nos aïeux, tout près du parc des Ancêtres, mérite une petite visite fort instructive.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 1 / 5
  • Cette chapelle de procession de Saint-Laurent est aujourd'hui l'atelier-boutique de la joaillière Céline Bourré. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Cette chapelle de procession de Saint-Laurent est aujourd'hui l'atelier-boutique de la joaillière Céline Bourré.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 2 / 5
  • Lucien Rouleau, ancien pêcheur d'anguilles, s'occupe de l'entretien du parc maritime du Saint-Laurent. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Lucien Rouleau, ancien pêcheur d'anguilles, s'occupe de l'entretien du parc maritime du Saint-Laurent.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 3 / 5
  • La Confiserie de la vieille école, à Saint-François, propose des sucreries dans un décor d'époque charmant. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    La Confiserie de la vieille école, à Saint-François, propose des sucreries dans un décor d'époque charmant.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 4 / 5
  • La grève du côté de Saint-Jean. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    La grève du côté de Saint-Jean.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 5 / 5

(Île d'Orléans) De fermes en fromagerie et de boutiques en comptoirs, les saveurs de l'île d'Orléans s'offrent de plus d'une façon aux visiteurs. Voici deux suggestions de pique-nique, au parc ou sur la grève, pour goûter l'île dans toute sa splendeur.

 

AU PARC

Au coeur de la paroisse Sainte-Famille, juste à côté de l'église à trois clochers, le parc des Ancêtres est beau comme tout, avec son point de vue magnifique sur la Côte-de-Beaupré, jusqu'au mont Sainte-Anne. C'est l'option pique-nique facile, car on y trouve des tables.

Que mettre dans le panier?

Du fromage

À Sainte-Famille se trouve justement Les Fromages de l'isle d'Orléans, une fromagerie qui fait des produits selon des recettes ancestrales. Leur Paillasson, très salé, se déguste bien grillé, un peu à la façon de l'halloumi. Pour votre pique-nique, vous allez plutôt mettre la main sur leur fromage frais, non affiné, comme du fromage blanc. La Faisselle est un nuage avec une pointe d'acidité qui ne sera pas du tout dérangeante, car vous la napperez généreusement d'un sirop de cassis de chez Monna&filles. La petite bouteille est super jolie: on vous met au défi d'en acheter une seule. On en a pris trois...

Des rillettes

En prélude à ce dessert typique, les carnivores peuvent mettre la main sur les rillettes de la Ferme d'Oc, un charmant éleveur d'oies et de canard qui se trouve aussi à Sainte-Famille, près de la fromagerie. Pour les rillettes, on conseille l'oie, grasses à souhait. Plus décadent encore, l'été, la Ferme d'Oc installe «une roulotte à patates» sur son terrain et fait des frites dans le gras de canard.

Que faire après?

Visiter la Maison de nos aïeux

Repu, vous n'aurez que quelques pas à franchir pour visiter la charmante exposition sur les traditions culinaires de l'île d'Orléans de la Maison de nos aïeux. Elle vous apprendra que la moitié des entreprises agrotouristiques de la région de la Capitale-Nationale se trouve dans l'île d'Orléans. Pas étonnant qu'on l'appelle «le jardin de Québec». Vous y trouverez aussi quelques recettes, dont celle de la tarte à la pichoune, faite de sucre d'érable et de beurre. L'exposition est toute petite, mais très bien faite et joliment présentée, avec un graphisme efficace et attirant. Ça vaut la visite, surtout si Pier-Alexandre Doré, étudiant en histoire, est sur place. Le guide passionné pourra répondre à vos questions et même vous donner quelques infos surprenantes sur vos origines. Les vendredis après-midi, il fait aussi des visites guidées de la paroisse.

Juste à côté de la Maison de nos aïeux se trouve une petite bibliothèque, dans l'ancienne grange à dîme. Marc Paquet, tourneur de bois de profession, s'occupe de vendre les livres à 2$ pour financer une fondation. Si vous avez oublié votre lecture pour le week-end ou si vous êtes simplement curieux, un arrêt s'impose. Vous ne trouverez jamais l'Encyclopédie de la cuisine de Jehane Benoît ou Le maître des illusions de Donna Tartt à meilleur prix ailleurs. Et le vendeur a pas mal de jasette...

La Maison de nos aïeux

3907, chemin Royal, Sainte-Famille, 418 829-0330

fondationfrancoislamy.org

Les Fromages de l'isle d'Orléans

4696, chemin Royal, Sainte-Famille, 418 829-2693

fromagesdeliledorleans.com

Cassis Monna&filles

721, chemin Royal, Saint-Pierre, 418 828-2525

cassismonna.com

La Ferme d'Oc

4495, chemin Royal, Sainte-Famille, 418 829-2646

lafermedoc.com

Sur la grève

Le village de Saint-Jean est particulièrement charmant. Surtout devant son église où la jolie grève rocheuse fait face au paysage agricole de la Côte-du-Sud. La balade se fait sur la pointe des pieds, entre les roches glissantes et les petites flaques d'eau, mais il y assez de grosses pierres pour accueillir tous les pique-niqueurs en présence.

Que mettre dans le panier?

Une pizza

Les plus paresseux n'ont qu'un seul arrêt à faire à La Boulange, juste devant l'église de Saint-Jean, pour prendre une pizza pesto-fromage de chèvre et tout ce qu'il faut pour le goûter.

Du beurre de pomme

La confiturerie Tiguidou fait, bien sûr, de la confiture. Mais sur les tablettes se glisse parfois du beurre de pomme à l'érable. Sur du pain (blanc!) de la Boulange, la beurrée vous donnera envie de transformer votre pique-nique en sieste au soleil!

Du sucre à la crème

En vous rendant, par Saint-François, il faut faire un arrêt à la confiserie de la vieille école, un peu en retrait du chemin Royal. Le joli commerce a des airs un peu rétro comme on aime tant dans les confiseries de nos vacances. Un paradis pour les dents sucrées.

Que faire après?

Visiter Saint-Laurent, juste à côté. Pour le shopping, deux bâtiments récupérés valent le coup d'oeil. La petite chapelle blanche (1426, chemin Royal) devenue l'atelier-boutique de la joaillière Céline Bouré. On y trouve de jolies choses, dont les bijoux d'or et d'argent de l'artiste. Tout près se trouve le vieux poulailler reconverti des 3 Poules à l'île (1414, chemin Royal). Les trois propriétaires ont fait un formidable travail de restauration. Elles vendent maintenant dans leur poulailler blanc et rouge des objets pour la maison.

À l'entrée du village, ou à la sortie, c'est selon, se trouve le parc maritime Saint-Laurent qui s'intéresse au passé navigateur de l'île. L'exposition de chaloupes fera le bonheur des petits comme des grands. On y apprend bien des choses de la vie du temps du chantier maritime où l'hiver, ce coin de l'île était vraiment isolé. On peut en profiter pour faire une petite balade sur le bord de l'eau ou dans le sentier-exposition du parc.

Parc maritime Saint-Laurent

120, chemin de la Chalouperie, Saint-Laurent, 418 828-9673

parcmaritime.ca

La Boulange

2001, chemin Royal, Saint-Jean, 418 829-3162

laboulange.ca

Confiserie de la vieille école

339, chemin Royal, Saint-François, 418 203-0648

Confiturerie Tiguidou

175, chemin Royal, Saint-Jean, 418 353-2488

tigidou.ca

Repères

Où dormir?

La Fierté d'Olivette

Pour des séjours de plus d'une nuit à l'île, misez sur des maisons à louer, avec vue sur le fleuve de préférence. La jolie Fierté d'Olivette, petite maison de bois rond, a deux chambres dont une avec un grand balcon qui donne sur le fleuve, une grande baignoire sur pattes et un foyer dans le salon, qui donne aussi sur le fleuve! À partir de 290$ la nuitée.

2687, chemin Royal, Saint-Pierre, 418 828-9171

auvieuxfoyer.qc.ca

L'auberge Les Ancêtres

Choisissez la chambre Marie-Paule et Azarias. Tout le mur est vitré et la vue est spectaculaire: le fleuve et le pont de l'île. Le matin, faites vos toasts dans le buffet déjeuner et monter manger ça sur le balcon, avec le pot de café, question de profiter de la vue plus longtemps! Il y a un restaurant sur place pour le souper. Très bel endroit, peut-être la meilleure option hébergement de l'île. À partir de 125$ la nuitée.

391, chemin Royal, Saint-Pierre, 418 828-2718

lesancetres.ca

Au camping Orléans

Sur le bord de l'eau, près du quai, le camping Orléans offre 152 emplacements, pour équipements de tous les genres, de la tente au mastodonte mobile. Les plus chanceux auront les formidables places sur le fleuve.

357, chemin Royal, Saint-François, 418 829-2953

www.campingorleans.com

Où manger?

À la roulotte du Panache

Le Panache, chic resto de l'Auberge Saint-Antoine à Québec, a installé une «roulotte à patates» au vignoble Sainte-Pétronille il y a trois ans. On y sert des tartines aux légumes et une guédille au homard, mais aussi le traditionnel cheeseburger qui, si on se fie au midi de notre visite, reste le plus populaire du menu. Endroit totalement craquant pour le lunch, avec le vignoble et la chute Montmorency en toile de fond.

1A, chemin du Bout-de-l'Île, Sainte-Pétronille, 418 828-9554

www.vignoblesp.com




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Île d'Orléans: un renouveau touristique

    Québec

    Île d'Orléans: un renouveau touristique

    Vincent Paris a fondé la confiturerie Tiguidou l'année dernière, avec sa conjointe. L'entreprise vend des petits pots de confiture où la fraise de... »

la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer