Prince Edward County: le County chéri

Le parc provincial des Sandbanks attire beaucoup de... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le parc provincial des Sandbanks attire beaucoup de Québécois dans le Prince Edward County, qui vaut aussi le détour pour ses nombreux vignobles, auberges et commerces.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Prince Edward County et son parc provincial, Sandbanks, sont sans contredit l'une des destinations favorites des Québécois, cet été. Avec sa cinquantaine de vignobles, ses adorables auberges et ses commerces de plus en plus nombreux, le coin est «équipé» pour recevoir à l'année ou presque. Voici des nouveautés à découvrir à quatre petites heures de route de Montréal.

Le Wilfrid

Les Montréalais François Ellefsen et Nancy Pavan sont tombés sous le charme du County à l'automne 2014. Le coup de coeur fut tel qu'ils se sont tout de suite mis à magasiner des propriétés pour ouvrir un B & B. Quelques mois plus tard, ils trouvaient une maison de ferme datant de 1850, vendaient leur condo dans la métropole, rénovaient, puis ouvraient le Wilfrid. Déco digne des plus jolis hôtels-boutiques, petits-déjeuners gourmands (avec oeufs de la ferme), sentiers pour se balader, literie et produits de bain de luxe, c'est le confort total, au dire de plusieurs connaissances qui y ont séjourné. À quelques minutes de marche se trouvent deux excellents vignobles : Long Dog et Exultet. Joachim, leur «pusher d'huile d'olive», tient un stand de produits frais dans une grange voisine, tandis que sa conjointe vend des antiquités. François et Nancy souhaitent développer des activités hivernales pour attirer les gens 365 jours par année.

Nouvelles boutiques

Il y avait déjà la pimpante boutique Kokito, à Bloomfield, dont nous vous parlions il y a deux ans. Voilà que Sand & Sumac a ouvert ses portes en face. Bijoux, maroquinerie haut de gamme, céramique, tissages artisanaux... Vous avez oublié votre maillot? Pas de souci! La boutique Oak, dans le village de Wellington, vous dépannera avec élégance. Vous y trouverez même de jolies petites robes de plage et des thermos Stanley (dont une cruche de 64 oz!) pour garder votre bière ou votre magnum de chardonnay bien au frais! À Picton, Coriander Girl fleurira vos vacances. Elle vend également quelques antiquités et de l'artisanat local.

Jeunes vignes

Trail Estate Winery est l'un des plus jeunes vignobles de la région. La salle de dégustation est ouverte du vendredi au dimanche, de 11 h à 18 h, mais si vous vous aventurez dans les vignes un mardi ou un jeudi après-midi, on se fera un plaisir de vous recevoir quand même. Trail est une affaire de famille. Le clan Sproll au complet travaille au domaine. Mais c'est Mackenzie Brisbois, native du County, qui fait le vin. La vigneronne a travaillé chez Norman Hardie ainsi que dans des vignobles d'Afrique du Sud et de Nouvelle-Zélande. Tous les vins sont faits en microquantités et presque exclusivement vendus au domaine et dans les restaurants environnants. Côté cépages, on travaille avec ceux qui ont fait leurs preuves et se sont bien enracinés dans le sol calcaire du County: cabernet franc, gamay, chardonnay et riesling, surtout.

Repas de grange

Jamie Kennedy est l'un des chefs ontariens, voire canadiens, les plus connus. Cet été, le grand défenseur d'une agriculture durable est rentré à la ferme et a décidé d'ouvrir sa grange et ses champs au public. La Summer Dinner Series at J.K. Farm est un bel exercice de terroir, où le chef explore les accords entre les ingrédients du County et les vins. Chaque samedi, un domaine différent est à l'honneur. L'apéro se prend dans les vignes, avec des bouchées d'éclair de poisson fumé, de brochettes de bison, de croquettes végétales, etc. Le menu suit le rythme des récoltes. Les prochains samedis sont complets, mais on ajoute encore des repas pour les mois de septembre et d'octobre. L'expérience n'est pas donnée, à 225 $ le couvert, vins et service compris, mais nous sommes amplement convaincu qu'elle les vaut.

Rester en forme

Comme bien des jeunes commerces qui ouvrent par les temps qui courent, The Parlour Studio est un hybride. Les vendredis, samedis et dimanches, de 11 h à 16 h, on peut y acheter des plantes, fleurs, cactus et autres plantes succulentes. Les lundis et jeudis soir, on y déroule les tapis de yoga. Avis aux Gumbi, il est préférable de réserver son cours à l'avance. Le studio tient ses activités dans une maison imprégnée d'histoire, The House of Falconer, à Picton. C'est Alex Fida, LE designer qui a redonné à plusieurs maisons du County leur lustre d'antan, qui a tout récemment restauré la magnifique demeure.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Ambiance électrique à Muskoka

    Ontario

    Ambiance électrique à Muskoka

    Les Muskoka sont depuis longtemps le terrain de jeu des Torontois, nombreux à posséder un chalet sur l'un des lacs des environs. Leur présence semble... »

  • Niagara: le seigle dans le sang

    Autres alcools

    Niagara: le seigle dans le sang

    Il y a plus de 80 vignobles dans la péninsule du Niagara et... une distillerie artisanale, Dillon's, qui produit quelques-uns des meilleurs... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer