Recherche Voyage

Bons plans à Naples

Le visiteur est charmé par la magie napolitaine.... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse)

Agrandir

Le visiteur est charmé par la magie napolitaine.

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Le voyageur qui dépose ses valises à Naples est d'abord déstabilisé par le ballet incessant des voitures et scooters dans cette cité trois fois millénaire. Puis, la magie napolitaine opère: la gentillesse des habitants, le dédale des rues sombres des quartiers populaires, la vue panoramique sur la Méditerranée, la qualité des musées et, bien sûr, la pizza marquent les esprits.

Le centre historique de Naples grouille de visiteurs.... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Le centre historique de Naples grouille de visiteurs.

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Pour découvrir l'art italien: Balade dans le centre historique

Le centre historique est encuvé entre les collines du Vomero, à l'ouest, et du Capodimonte, au nord.

Les rues qui composent l'artère Spaccanapoli et la populaire via dei Tribunali recueillent le plus gros du flot des visiteurs.

Les églises sont ici nombreuses. On entre sans hésitation dans la petite Capella Sansevero pour voir le «Christ voilé» de Giuseppe Sanmartino, ou encore, dans l'église Pio Monte della Misericordia pour y admirer la toile Les sept oeuvres de la Miséricorde, du Caravage - on peut également y visiter le bureau de l'illustre peintre italien.

Un quartier touristique où l'amateur d'art italien sera comblé.

Pour admirer la grandeur de Naples - 1 million de personnes... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Pour admirer la grandeur de Naples - 1 million de personnes y vivent - , le visiteur peut emprunter l'un des trois funiculaires régis par la municipalité.

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Pour une vue panoramique: Monter dans le funiculaire

Pour admirer la grandeur de Naples - 1 million de personnes y vivent -, le visiteur peut emprunter l'un des trois funiculaires régis par la municipalité.

On privilégie celui de la station Montesanto, qui conduit au sommet du mont Vomero, à plus de 250 m d'altitude, là où se trouve le château Sant'Elmo.

La vue à 360 degrés à partir de ses remparts est grandiose: en bas, la ville s'étend du centre historique au quartier populaire de la Sanità, en passant par le Naples moderne; au loin, le Vésuve ennuagé et ses forêts verdoyantes; entre les deux, la Méditerranée, où baignent les îles d'Ischia, de Procida et de Capri.

C'est le temps des Fêtes tous les jours... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse) - image 3.0

Agrandir

C'est le temps des Fêtes tous les jours dans la via San Gregorio Armeno.

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Pour fêter Noël toute l'année: Les crèches de la via San Gregorio Armeno

C'est le temps des Fêtes tous les jours dans la via San Gregorio Armeno. On y trouve crèches, figurines de Noël, pantins géants et même... des sapins, et ce, dès le mois de septembre!

Le commerce de l'art sacré est ici profane, mais on retrouve le bon sens ecclésiastique en visitant le Duomo, situé dans la rue du même nom.

À l'intérieur, le tombeau du premier roi de Naples, Charles d'Anjou, de même qu'une magnifique chapelle consacrée à la musique ainsi qu'une crypte où sont conservés les restes de San Gennaro... et quelques gouttes de son sang, lui qui est mort en 305.

Si le temps manque au touriste pour visiter... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Si le temps manque au touriste pour visiter ces deux endroits lointains, on suggère de franchir le portail du cloître Santa Clara, situé dans le coeur historique.

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Pour un peu de tranquillité: Le cloître Santa Clara

Il y a très peu de grands parcs à Naples, à part les excentrés Villa Floridiana et parc de Capodimonte.

Si le temps manque au touriste pour visiter ces deux endroits lointains, on suggère de franchir le portail du cloître Santa Clara, situé dans le coeur historique.

Frappé par les rayons du soleil, on y marche tranquillement sous l'une ou l'autre des 66 arches, le regard tourné vers les murets et piliers octogonaux couverts de motifs végétaux.

Les restes d'anciens thermes sont accolés au cloître et peuvent aussi être visités. Une pause bienfaitrice avant de replonger dans le tourbillon de la circulation napolitaine.

À la piazza San Domenico Maggiore, on trouve... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse) - image 5.0

Agrandir

À la piazza San Domenico Maggiore, on trouve les terrasses de trois restaurants.

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Pour prendre un café ou un verre: Les places Vincenzo Bellini et San Domenico Maggiore

Au centre de la ville, deux places publiques aimantent les rassemblements en fin de journée: la piazza Vincenzo Bellini et la piazza San Domenico Maggiore.

Sur cette dernière, à l'ombre de l'église, on trouve les terrasses de trois restaurants. Pour prendre l'aperitivo, la terrasse du bar à tapas Jamón est idéale.

Les salades, sandwichs et fromages sont divins et le vin, bien frais. Une place à fréquenter également le matin pour y boire l'un des meilleurs cafés de la ville, au San Domenico Cafè.

Pour le bonheur des papilles gustatives, on suggère de l'accompagner d'une pâtisserie, la sfogliatella, la spécialité locale.

> Jamon: piazza San Domenico Maggiore, 9

https://www.facebook.com/Jamon-627119000726810/

> San Domenico Cafè: Piazza San Domenico Maggiore, 11

https://www.facebook.com/sandomenicocafe/

Les tables déployées sous le passage couvert menant... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse) - image 6.0

Agrandir

Les tables déployées sous le passage couvert menant à la Port'Alba regorgent de bouquins de tous genres, du roman d'amour au livre historique en passant par la bande dessinée.

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Pour bouquiner et visiter l'authentique Naples: De la Port'Alba à la piazza Dante

Les tables déployées sous le passage couvert menant à la Port'Alba regorgent de bouquins de tous genres, du roman d'amour au livre historique en passant par la bande dessinée.

Après leurs achats, de nombreux lecteurs se retrouvent ensuite sur l'arquée piazza Dante pour consulter leurs trouvailles.

En quittant cette place familiale en direction sud-ouest, on entre dans les quartiers espagnols. Ici, les rues sont étroites, les maisons rapprochées et le soleil peu présent.

Un endroit tout de même radieux et coloré, grâce à la vraie richesse de Naples: ses habitants.

Il ne faut pas hésiter à aborder les gens ou à partager un repas en leur compagnie.

Le musée située dans l'ancien domaine de Charles... (Photo Philippe Beauchemin, La Presse) - image 7.0

Agrandir

Le musée située dans l'ancien domaine de Charles de Bourbon, au sommet de la colline de Capodimonte, vaut le détour.

Photo Philippe Beauchemin, La Presse

Pour goûter à ce que Naples a de mieux à offrir: Entre musées et pizza

Deux collections muséales se démarquent du lot: la première, située dans l'ancien domaine de Charles de Bourbon, au sommet de la colline de Capodimonte.

Là, en plus de la magnifique vue sur la ville, des oeuvres de Titien, de Bellini, de Strozi, de Brueghel et du Caravage s'y trouvent.

Au bas de cette même colline, on visite le musée archéologique national et son importante collection de mosaïques, son cabinet secret érotique et ses deux statues surdimensionnées d'Hercule et du taureau Farnèse.

Entre ces deux musées, on déambule dans les rues du quartier populaire de la Sanità et on arrête pour manger la pizza de chez Oliva, la meilleure de Naples, selon plusieurs.

On est bien d'accord!

Pizzeria Oliva da Carla e Salvatore, Via Sanità, 11/12.




Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer