Les édulcorants artificiels liés à des risques à long terme

L'étude publiée dans le Journal de l'Association médicale... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

L'étude publiée dans le Journal de l'Association médicale canadienne note que de plus en plus de gens mangent et boivent des produits qui contiennent des édulcorants tels le stevia (notre photo), l'aspartame et le sucralose.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
WINNIPEG

Des chercheurs de l'Université du Manitoba préviennent que l'usage d'édulcorants artificiels dans l'alimentation peut être lié à une prise de poids à long terme, à des maladies coronariennes et à d'autres problèmes de santé.

L'étude publiée dans le Journal de l'Association médicale canadienne note que de plus en plus de gens mangent et boivent des produits qui contiennent des édulcorants tels le stevia, l'aspartame et le sucralose.

L'auteur de la recherche, Ryan Zarychanski, signale que les données de la recherche tendent à démontrer que ces substances peuvent avoir des effets négatifs sur le métabolisme et l'appétit et qu'elles peuvent favoriser le développement de bactéries intestinales.

Le Dr Zarychanski constate que malgré l'usage routinier d'édulcorants artificiels par des millions de personnes, peu d'entre elles ont jusqu'ici été soumises à des tests cliniques sur les effets de ces produits.

La recherche menée par le professeur en médecine interne s'est penchée sur 37 études ayant suivi quelque 400 000 personnes pendant 10 ans.

L'une de ses conclusions est de recommander la prudence avec la quantité d'édulcorants consommée en raison de l'absence de connaissances sur leurs effets à long terme sur la santé.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer