Cancer de la prostate: plus d'éjaculations, moins de risque

Le risque diminuerait déjà significativement, par ailleurs, chez... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le risque diminuerait déjà significativement, par ailleurs, chez les hommes de 40 à 49 ans qui éjaculent entre 8 et 12 fois par mois (diminution de 10 %) et de 13 à 20 fois par mois (diminution de 20 %).

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'activité sexuelle diminuerait-elle le risque de cancer de la prostate ? Oui, selon les recherches dirigées par Jennifer Rider, de la Boston University Of Public Health, dont les conclusions ont été publiées récemment dans la revue scientifique European Urology.

L'étude avance que les hommes qui éjaculent plus souvent - 21 fois ou plus par mois - auraient 20 % moins de chances d'avoir un cancer de la prostate que ceux qui éjaculent moins fréquemment. Le risque diminuerait déjà significativement, par ailleurs, chez les hommes de 40 à 49 ans qui éjaculent entre 8 et 12 fois par mois (diminution de 10 %) et de 13 à 20 fois par mois (diminution de 20 %). Une hypothèse circule depuis longtemps déjà selon laquelle la prostate, qui fabrique le liquide séminal, accumule des sécrétions cancérigènes. Éjaculer permettrait ainsi d'expulser lesdites toxines.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer