Les enfants devraient consommer moins de 25 g de sucres ajoutés

Les enfants âgés de 2 à 18 ans devraient consommer moins de 25 grammes de... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Les enfants âgés de 2 à 18 ans devraient consommer moins de 25 grammes de sucres ajoutés par jour, selon une recommandation publiée par l'American Heart Association dans le journal médical Circulation.

Vingt-cinq grammes de sucres ajoutés équivalent à six cuillerées à thé ou à une centaine de calories.

La consommation d'aliments et de boissons riches en sucres ajoutés pendant l'enfance a été associée à l'apparition de facteurs de risque pour la maladie cardiaque, comme une hausse de l'obésité ou de la pression artérielle chez les enfants et les jeunes adultes.

Le risque pour les enfants d'acquérir ces problèmes de santé augmente avec la quantité de sucres ajoutés consommée.

L'auteure principale de la recommandation, la docteure Miriam Vos de l'Université Emory, a expliqué que les enfants qui consomment des aliments riches en sucres ajoutés ont tendance à consommer moins d'aliments bons pour la santé, comme les fruits, les légumes, les céréales entières et les produits laitiers faibles en gras.

Mme Vos a assuré que la recommandation s'appuie sur des preuves scientifiques «solides».

Les enfants de moins de 2 ans ne devraient consommer aucune quantité de sucres ajoutés. Les auteurs expliquent que leurs besoins caloriques sont plus faibles que ceux d'enfants plus âgés et que l'absence de sucres ajoutés pourrait leur permettre de développer de saines habitudes alimentaires pour le reste de leurs jours.

Les sucres ajoutés sont tous ces sucres - y compris le sucre de table, le fructose et le miel - qui sont utilisés lors de la préparation d'aliments ou de boissons, même à la maison. De nouvelles règles américaines qui entreront en vigueur en juillet 2018 exigeront de dévoiler sur l'emballage la quantité de sucres ajoutés que contient le produit.

La recommandation met notamment en garde contre les boissons sucrées comme les boissons gazeuses, les boissons énergétiques, les boissons à saveur de fruits ou encore les thés sucrés. Les enfants ne devraient pas boire plus de 235 ml de ces boissons par semaine, a dit Mme Vos, mais ils consomment plutôt une portion par année d'âge chaque semaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer