Le lait maternel bon pour le coeur des prématurés

Le lait maternel semble améliorer la structure et le fonctionnement à long... (Photo Masterfile)

Agrandir

Photo Masterfile

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Le lait maternel semble améliorer la structure et le fonctionnement à long terme du coeur des bébés prématurés, selon une étude menée à l'université britannique d'Oxford.

L'équipe du docteur Adam Lewandowski avait précédemment démontré que le coeur des adultes nés prématurément a des cavités plus petites, des parois plus épaisses et un fonctionnement moins efficace.

Ces changements semblent émerger pendant les premiers mois de vie et les scientifiques ont donc voulu savoir si l'alimentation du bébé y est pour quelque chose.

L'étude a comparé les coeurs de 102 sujets nés prématurément (et inscrits à une autre étude depuis 1982) aux coeurs de 102 sujets d'âge similaire et nés après une grossesse complète.

Les chercheurs ont découvert que les adultes nés trop tôt avaient des volumes et une fonction cardiaques réduits comparativement aux autres, mais que cette réduction était nettement moins importante chez ceux qui avaient reçu exclusivement du lait maternel (par rapport à ceux nourris seulement de lait maternisé).

De plus, chez les bébés prématurés qui avaient reçu à la fois du lait maternel et du lait maternisé, plus leur alimentation avait été riche en lait maternel, meilleurs étaient la structure et le fonctionnement de leur coeur à l'âge adulte.

Le docteur Lewandowski a expliqué que même le meilleur lait maternisé ne contient pas les facteurs de croissance, les enzymes et les anticorps que le lait maternel contribue au développement du bébé.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le journal médical Pediatrics.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer