Les essentiels de Wanderlust

Le festival Wanderlust est de retour pour une quatrième édition à Tremblant, du... (Photo fournie par Wanderlust)

Agrandir

Photo fournie par Wanderlust

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le festival Wanderlust est de retour pour une quatrième édition à Tremblant, du 11 au 14 août. Encore cette année, l'événement rassemble des professeurs de yoga de renommée internationale et offre bon nombre d'activités. Geneviève Guérard, porte-parole et professeure de yoga, nous présente ses incontournables du festival.

Une classe avec Faith Hunter

Vivant à New York, Faith Hunter est professeure de yoga et créatrice de Spiritually Fly, une philosophie qui célèbre chaque moment de la vie avec une approche globale et moderne du yoga. Sa pratique est inspirée du vinyasa, de l'ashtanga et du kundalini. «C'est une professeure qui m'intéresse beaucoup et semble très inspirante. Le Wanderlust est vraiment une occasion de découvrir de nouveaux professeurs. Je dis à mes étudiants de ne surtout pas venir me voir!», lance Geneviève Guérard, qui donnera quelques classes lors de l'événement. Faith Hunter donnera des classes et ateliers, dont un cours qui se veut un hommage à la musique reggae, le 11 août à 16 h.

Approfondir sa pratique avec Dharma Mittra

Sri Dharma Mittra pratique le yoga depuis 50 ans et est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Asanas: 608 Yoga Poses. «Il est de renommée internationale; c'est un des premiers qui ont ouvert un studio à New York. Et il a l'air assez flyé!», ajoute Mme Guérard. Wanderlust est donc l'occasion d'approfondir sa pratique au contact de ce maître, qui donnera quatre classes de yoga - dont une classe de 2 h 30 min incluant chants, asanas, pranayama (respirations) et méditation le 12 août à 16 h - et un atelier axé sur la méditation et la visualisation guidée le 13 août à 14 h.

Groover avec MC Yogi

«MC Yogi, c'est un incontournable chaque année pour moi, affirme la yogi. C'est un jeune chanteur hip-hop qui a découvert le yoga alors qu'il était sur une mauvaise pente. Il fait des chansons en sanskrit ou sur Gandhi. Il représente vraiment l'essence de Wanderlust et incarne le yoga contemporain.» En compagnie de sa femme Amanda Giacomini et de DJ Drez, MC Yogi donnera notamment une classe inspirée par la vie et l'héritage de Muhammad Ali le 12 août à 14 h.

Partenaire du Kula Yoga Project à New York... (Photo Thierry Diamond Photography, fournie par Wanderlust) - image 2.0

Agrandir

Partenaire du Kula Yoga Project à New York – qui est à l'origine des festivals Wanderlust – la professeure Nikki Vilella sera à Tremblant.

Photo Thierry Diamond Photography, fournie par Wanderlust

Perfectionner ses postures avec Nikki Vilella

«Je ne manquerai pas Nikki Vilella, qui est une des partenaires du Kula Yoga Project, à l'origine des festivals Wanderlust. Elle vient très rarement au Canada. C'est un prof typiquement new-yorkais: très directe et érudite, elle prodigue un enseignement global qui me parle beaucoup», explique la porte-parole. Nikki Vilella enseignera trois classes qui permettront chacune d'approfondir des postures ou enchaînements (équilibre sur les mains, travail sur la fondation des pieds, salutations au soleil), en plus d'un flow Kula qui promet d'être intense à souhait le 13 août à 16 h.

Nouvelles expériences

Wanderlust, c'est aussi l'occasion de tenter de nouvelles expériences comme le SUP Yoga ou le yoga suspendu. Plusieurs randonnées méditatives en forêt - dont une pieds nus - et de la course en montagne sont aussi au programme, ainsi que des classes de hula-hoop ou de slackline, des conférences inspirantes et même un atelier pour fabriquer son propre mandala! «Wanderlust, c'est un festival de yoga, oui, mais aussi de musique et de bien-être. C'est très global», résume Geneviève Guérard.

Petit guide du festivalier

Habituée du festival, Mme Guérard a quelques conseils pour les festivaliers. D'abord, il ne faut pas hésiter à s'inscrire sur les listes d'attente des cours qui sont complets, car ce ne sont pas tous les inscrits qui se présentent aux classes et il est généralement possible d'assister aux cours en se présentant un peu à l'avance. De plus, si vous êtes au festival pour plusieurs jours, ne faites pas l'erreur de vous «brûler» la première journée! Il peut aussi être judicieux d'apporter dans son sac, en plus de petites collations et d'une crème solaire, un journal où inscrire les pensées et réflexions qui surgiront durant la pratique ou la méditation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer