• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Santé 
  • > Méningite B: programme national d'immunisation au Royaume-Uni 

Méningite B: programme national d'immunisation au Royaume-Uni

La méningite bactérienne, dont le méningocoque de sérogroupe... (Photo Jack Plunkett, archives AP)

Agrandir

La méningite bactérienne, dont le méningocoque de sérogroupe B fait partie, est responsable de 170 000 morts par an dans le monde, selon l'OMS.

Photo Jack Plunkett, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Le Royaume-Uni est devenu mardi le premier pays à mettre en place pour les nouveau-nés un programme national de vaccination contre la méningite B, une infection bactérienne rare, mais grave qui peut tuer en 24 heures ou laisser d'importantes séquelles.

Le vaccin propose une protection contre le méningocoque de sérogroupe B, qui touche quelque 1700 personnes chaque année au Royaume-Uni.

Homologué dans l'Union européenne depuis janvier 2013, le vaccin Bexsero, du géant pharmaceutique suisse Novartis, avait fait en 2014 l'objet d'une recommandation positive d'un comité sanitaire britannique.

«Au cours de la prochaine décennie, ce vaccin pourrait potentiellement prévenir jusqu'à 4000» cas dans le pays, s'est réjoui un responsable de la Fondation pour la recherche sur la méningite, Christopher Head.

Sue Davie, directrice de l'association Meningitis Now, a estimé pour sa part qu'il s'agissait «d'une avancée majeure» contre cette infection, souvent difficile à diagnostiquer, car les premiers symptômes sont peu spécifiques et s'apparentent à une grippe.

La méningite bactérienne, dont le méningocoque de sérogroupe B fait partie, est responsable de 170 000 morts par an dans le monde, selon l'OMS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer