• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Santé 
  • > La cigarette électronique inciterait les adolescents à fumer du tabac 

La cigarette électronique inciterait les adolescents à fumer du tabac

Les chercheurs déplorent aussi les campagnes publicitaires des... (Photo Frank Franklin II, AP)

Agrandir

Les chercheurs déplorent aussi les campagnes publicitaires des fabricants de cigarettes électroniques qui ciblent la jeunesse en proposant notamment des saveurs attrayantes pour les adolescents.

Photo Frank Franklin II, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les adolescents qui utilisent des cigarettes électroniques ont plus tendance à commencer à fumer du tabac que ceux n'ayant jamais essayé le «vapotage», suggère une nouvelle étude menée aux États-Unis et publiée mardi.

Cette étude, parue dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), a porté sur 2530 collégiens de Los Angeles en Californie qui au départ, à l'automne 2013, avaient tous indiqué n'avoir jamais fumé de tabac. Ils étaient alors âgés de 14 ans et se trouvaient pour la plupart dans l'équivalent de la classe de troisième.

Un an après, 25% des «vapoteurs» ont dit avoir essayé le tabac (cigarettes ou cigares) contre 9% pour ceux n'ayant jamais «vapoté».

Les chercheurs, dont notamment Adam Leventhal, de la faculté de médecine de l'Université de Californie du Sud, le principal auteur, ont déterminé que les 222 utilisateurs de cigarettes électroniques étaient également plus nombreux à avoir commencé à fumer du tabac six mois après le début de cette enquête que les 2.308 non-utilisateurs, à savoir 31% contre seulement 8%.

«Ces données fournissent une nouvelle indication que le vapotage paraît lié à un risque accru de commencer à fumer du tabac au début de l'adolescence», écrivent-ils. Mais les auteurs estiment toutefois que «d'autres recherches sont nécessaires pour établir l'existence d'une cause à effet».

Selon eux, certains de ces jeunes pourraient être plus enclins à «vapoter» avant d'essayer le tabac, car ils pensent que les cigarettes électroniques sont inoffensives ou ne créent pas d'accoutumance.

Ces chercheurs déplorent aussi les campagnes publicitaires des fabricants de cigarettes électroniques qui ciblent la jeunesse en proposant notamment des saveurs attrayantes pour les adolescents. Ils dénoncent en outre le manque de réglementation qui facilite la vente de ces produits aux mineurs.

Dans un éditorial publié dans le JAMA mardi, la docteure Nancy Rigotti du Massachusetts General Hospital, à Boston, juge que cette recherche constitue «la plus solide indication à ce jour que la cigarette électronique pourrait présenter un danger pour la santé publique en encourageant les adolescents à commencer à fumer du tabac».

Selon un rapport des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) publié en avril, l'usage de la cigarette électronique a triplé chez les jeunes Américains en à peine un an et dépasse pour la première fois celui des produits conventionnels.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer