Fuir la pollution à vélo

Si l'outil est pratique pour les cyclistes, il... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Si l'outil est pratique pour les cyclistes, il s'adresse aussi aux piétons, aux joggeurs ou à toute personne intéressée par la qualité de l'air dans les différentes artères de la métropole.

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Vous êtes un cycliste légèrement obsessif et vous cherchez constamment le meilleur chemin pour vous rendre au bureau le matin?

Le BicyclAir risque de vous plaire. Conçu par des chercheurs de l'Université McGill, cet outil web permet de déterminer, un peu comme le fait Google Maps, trois possibilités de trajet d'un point A à un point B dans l'île de Montréal: le moins pollué, le plus court et le plus calme en matière de circulation.

Si l'outil est pratique pour les cyclistes, il s'adresse aussi aux piétons, aux joggeurs ou à toute personne intéressée par la qualité de l'air dans les différentes artères de la métropole.

Pour mettre au point le BicyclAir, les chercheurs ont mesuré les concentrations de dioxyde d'azote grâce à des stations fixes pour ensuite valider leurs résultats à l'aide d'outils de mesure installés sur des vélos. 

http://traq-research.mcgill.ca/cycleapp/montreal/index-fr.html

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer