Autistes et prodiges partagent un lien génétique

Des mutations génétiques surviennent dans la région du... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Des mutations génétiques surviennent dans la région du chromosome 1 autant chez les prodiges que chez les autistes, sans pour autant pouvoir les identifier avec précision.

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Autistes et prodiges partagent un lien génétique dont la nature exacte demeure encore à élucider, démontre une étude réalisée par des chercheurs américains.

Les chercheurs de l'université Ohio State et de l'hôpital pédiatrique Nationwide, à Columbus, ont découvert que leurs sujets partagent des marqueurs génétiques sur le chromosome 1.

Une étude précédente réalisée par la coauteure de cette étude, la professeure Joanne Ruthsatz, avait démontré que la moitié des prodiges étudiés avaient un parent proche, voire un membre de leur famille immédiate, atteint d'autisme.

Mme Ruthsatz et ses collègues ont déterminé que des mutations génétiques surviennent dans la région du chromosome 1 autant chez les prodiges que chez les autistes, sans pour autant pouvoir les identifier avec précision.

Il semblerait toutefois que les prodiges jouissent de gènes protecteurs qui les empêchent de souffrir des déficits associés à l'autisme, ce qui permet à leurs talents exceptionnels de prendre toute la place.

Les chercheurs prévoient maintenant procéder à des analyses génétiques plus poussées pour approfondir leur découverte.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le journal médical Human Heredity.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer