La chasse aux taches brunes

Les douces caresses du soleil de l'été vous ont laissé quelques mauvais... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les douces caresses du soleil de l'été vous ont laissé quelques mauvais souvenirs incrustés sur la peau: des taches brunes. Est-ce possible de s'en débarrasser pour de bon? Tour d'horizon de la question.

Dès qu'une tache brune disgracieuse apparaît, vaut mieux s'y attaquer tout de suite, quelle que soit l'artillerie utilisée. C'est toujours plus simple d'enlever une petite tache qu'une grosse, qu'elle soit causée par le soleil ou l'hérédité. Quel traitement privilégier? La Presse en a discuté avec le dermatologue Daniel Barolet.

Comment peut-on prévenir les taches brunes?

En mettant de la crème solaire pour prévenir les taches causées par le soleil. Pour ce qui est de celles causées par l'hérédité, c'est un facteur interne, on ne peut alors pas les prévenir.

Que pensez-vous des traitements suggérés suivants: 

Les crèmes vendues en pharmacie: 

Cela dépend du stade de la tache brune. Si le stade est avancé, alors les crèmes ne seront pas efficaces. Il y a beaucoup de marketing vis-à-vis le vrai résultat obtenu. La récidive est très fréquente, lorsqu'on cesse d'appliquer la crème dépigmentante.

Les crèmes prescrites à base d'hydroquinone pour éclaircir les taches: 

C'est une bonne idée dans le cas d'hyperpigmentations acquises et étendues, essentiellement. Je ne les conseille pas pour les taches héréditaires, hormonales et de naissance.

L'hydroquinone n'est pas dangereuse et demeure encore la meilleure molécule contre l'hyperpigmentation post-inflammatoire et le mélasma (masque de grossesse).

La polémique diffusée abondamment sur le web vient d'une étude animale qui n'a pas été corroborée par une étude humaine. Il y a un risque plus élevé de cancers lié à l'espèce et au sexe des petits animaux. Les effets secondaires sont minimes. On observe surtout de l'irritation. Et il faut éviter les concentrations élevées (> 4%) et l'application long terme. L'hydroquinone est d'ailleurs offerte au Canada et aux États-Unis, mais pas en Europe.

La cryothérapie, qui consiste à mettre de l'azote liquide sur les taches afin de les dépigmenter: 

C'est un bon traitement de première ligne. Cependant la récidive de la lésion est fréquente. Il y aussi des risques d'hypopigmentation, c'est-à-dire de taches blanches.

Le peeling à l'acide, qui exfolie et brûle les taches, souvent proposé dans les centres d'esthétique.

Ce n'est pas vraiment une bonne idée. L'absorption est erratique, imprévisible. Il y a des risques d'hypo ou d'hyperpigmentation secondaire.

La lumière pulsée IPL (intense pulsed light): 

Évitez les IPL! Ce ne sont pas des lasers et le risque est élevé, surtout lorsque le traitement est effectué par un non-médecin. La règle à suivre est qu'il faut savoir diagnostiquer une tache brune avant de la traiter. Les non-médecins ne devraient pas avoir le droit de traiter les taches brunes. Un cancer de la peau comme le mélanome mal diagnostiqué et traité au laser par manque de compétence peut avoir des conséquences mortelles...

L'IPL cherche à imiter le laser. Si on compare les deux, c'est un bazooka contre un tireur d'élite. La précision plus grande du laser permet de réduire de beaucoup les effets secondaires.

Et le laser?

C'est le traitement de choix surtout lorsque plusieurs lésions sont traitées. On nomme cette catégorie les lasers pigmentaires. Les noms à retenir: Q-switched Nd: YAG et Q-switched Alexandrite. 

Le dernier venu est le laser en picosecondes. Les pulsations très courtes permettent de fragmenter le pigment encore plus précisément.

Est-ce qu'il est possible d'enlever complètement et pour toujours les taches?

Absolument. Les taches traitées ne reviennent habituellement pas avec une exposition au soleil. Ce sont de nouvelles taches qui peuvent apparaître autour. Parfois, la tache brune est multicouche, c'est pourquoi plusieurs traitements sont nécessaires. Il faut aller jusqu'au bout des traitements pour obtenir le résultat attendu.

Les types de taches

Lentigo 

Le lentigo, que l'on appelle aussi tache de vieillesse ou tache solaire sur la peau, est une tache brune non surélevée, située sur le visage, le cou, le décolleté et le dos des mains. Chaque lentigo est dû à une augmentation localisée du nombre de mélanocytes, les cellules qui fabriquent la mélanine, par une exposition aux rayons du soleil.

Mélasma 

Le mélasma, aussi appelé masque de grossesse, est une tache brune. Elle est causée par la grossesse, les contraceptifs oraux, les hormones de remplacement, certains médicaments photosensibilisants, des prédispositions génétiques et le soleil.

Kératose séborrhéique 

La kératose séborrhéique, autrefois appelée verrue séborrhéique, est une tache plate ou surélevée, qui peut avoir une texture verruqueuse et mate. Ces taches apparaissent après 30 ans un peu partout sur le corps. Elles sont liées à une prédisposition familiale et non au soleil.

Crèmes chasse-taches

Si vos taches sont apparues récemment, vous pouvez les atténuer avec des crèmes et des mousses nettoyantes vendues sans ordonnance. Il faut aussi absolument porter un écran solaire le jour. Sinon, c'est peine perdue. Voici les produits que nous avons testés, avec l'aide de quelques lectrices.

VICHY, PROEVEN NUIT COMBINÉ À VICHY PROEVEN MOUSSE NETTOYANTE ÉCLAIRCISSANTE

Prix: 50$ (soin de nuit), vendu en pharmacie

Prix: 20$ (mousse nettoyante), vendu en pharmacie

Testé par La Presse

Visant un résultat optimal, nous avons combiné la mousse nettoyante éclaircissante et le soin de nuit en gel dans une routine militaire sans faille durant un mois. Le premier matin nous a insufflé une grande dose de motivation. Les taches brunes étaient véritablement plus pâles. Une semaine plus tard, les mêmes taches autour des yeux et sur les joues avaient encore une teinte plus claire. Pour tenter de les faire disparaître complètement, nous avons suivi les recommandations de Vichy en appliquant le gel en couche épaisse comme un masque deux fois par semaine. Le verdict: les taches, visiblement plus claires après une semaine, n'ont pas pâli davantage. Dès que l'on se balade sous le soleil, même armée de crème solaire indice 60, les taches reviennent.

En cours de traitement, nous avons aussi remarqué que la peau s'asséchait, surtout près de la zone délicate des yeux. Les taches s'atténuaient, mais les ridules s'accentuaient...

IDC, IMAGE BLANC-TACHE SÉRUM SPÉCIFIQUE COMBINÉ AU IDC, HYDRA-SCELLANT FPS 25

Prix: 74,50$ (sérum), vendu en pharmacie

Prix: 49,50$ (hydratant), vendu en pharmacie

Testé par La Presse

Sur le site internet de l'entreprise québécoise, on ne donne pas de faux espoirs: les taches ne disparaissent pas complètement, elles deviennent plus claires après un mois d'utilisation, photo à l'appui. Nous avons suivi la routine de la marque à la lettre appliquant le produit antitache suivi d'un scellant pour optimiser et protéger l'efficacité du sérum, ici l'hydratant ultra léger avec FPS 25. La route est longue pour arriver aux résultats, mais au quotidien, le sérum et la crème sont très agréables à porter, la peau est visiblement bien nourrie et bien hydratée. Tel qu'annoncé par IDC, nous avons vu des résultats après quatre semaines: des taches plus pâles. Malgré le soleil, elles ne sont pas revenues à leur teinte initiale.

REVERSA, CRÈME ÉCLAIRCISSANTE ANTI-TACHES DE NUIT, 8% D'ACIDE GLYCOLIQUE

Prix: 37$, vendu en pharmacie

Testé par Marie-Ève, 37 ans

«J'angoisse avec mes taches brunes! J'en ai une vraiment mal située sur la lèvre supérieure et le cache-cerne ne tient pas. Dès que je mange ou que je me mouche, c'est à recommencer. Ça me dérange vraiment. J'ai essayé la crème Reversa de nuit. J'ai vu une différence, mais à peine perceptible, après un mois d'utilisation assidue. La tache a pali, mais elle est revenue. J'ai des taches hormonales, alors c'est encore plus difficile à faire disparaître. J'ai ensuite décidé d'aller la faire enlever à la lumière pulsée. Il y a eu une gale, puis en cinq jours, la tache était partie. J'ai vraiment cru que ça y était! Mais dès que je suis retournée dehors, elle est réapparue et encore plus foncée. C'est fou l'argent qu'on peut mettre là-dedans sans aucune garantie. Je n'ose plus rien faire. Je regarde présentement pour les faire camoufler au maquillage permanent.»

INSTITUT ESTHEDERM, PHOTO RÉGULATEUR, IRRÉGULARITÉS PIGMENTAIRES

Prix: 106$, vendu dans les instituts de beauté

Testé par Izabelle, 40 ans

«J'ai acheté cette crème chez mon esthéticienne. Je l'utilise maintenant comme crème de jour. Ça a pris quelques semaines avant de voir un résultat. Mes taches sont atténuées, mon teint est plus égal, mais elles reviennent chaque fois que je prends du soleil. Ce n'est pas parfait, mais ça me convient. Je ne suis pas prête pour le laser.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer