Des aisselles colorées!

Roxie Hunt a teint en bleu les aisselles... (Photo fournie par Roxie Hunt)

Agrandir

Roxie Hunt a teint en bleu les aisselles de sa collègue, Rain. Elle a expliqué la technique sur son blogue, ce qui a lancé la tendance.

Photo fournie par Roxie Hunt

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Nadielle Kutlu

Collaboration spéciale

La Presse

Une tendance controversée vient d'apparaître depuis plusieurs semaines: des femmes aux quatre coins du monde se laissent pousser les poils des aisselles pour ensuite les teindre de couleur pastel. Sur les réseaux sociaux, ces femmes multiplient fièrement les photos de leurs aisselles flamboyantes, dans les tons de mauve, vert, rose, bleu...

Coquetterie? Loin de là! C'est plutôt une forme de féminisme. Et de liberté. Un pied de nez au culte de l'épilation, fortement imprégné dans notre société.

Car, avouons-le, quelle femme ne trouve pas contraignant de s'épiler quotidiennement? Devant ce diktat de la beauté, non seulement ces filles laissent-elles pousser leurs poils, mais elles les mettent aussi en valeur!

C'est que tout le débat est là: les femmes peuvent-elles être belles et féminines sans s'épiler? Sommes-nous réduites à devoir nous épiler religieusement jusqu'à la fin des temps? Après tout, quoi de plus naturel que la pilosité? Est-ce normal de trouver cela répugnant?

36 000 partages

La tendance est devenue populaire quand une coiffeuse américaine de Seattle, Roxie Hunt, 30 ans, a teint en bleu le poil des aisselles d'une de ses collègues aux cheveux bleus. Elle a ensuite publié le tout sur son blogue, photos à l'appui, en expliquant les procédures techniques à suivre.

Résultat: son billet a été partagé plus de 36 000 fois. Et les mots-clés #dyedpits (aisselles colorées) et #freeyourpits (libérez vos aisselles) sont maintenant utilisés dans les réseaux sociaux. Il y a même une page Free your Pits consacrée au mouvement, sur le site de microblogues Tumblr.

Nombreux sont ceux qui estiment que la coloration du poil des aisselles sera LA tendance subversive en 2015. Et vous, oseriez-vous?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer