LVMH absorbe la prestigieuse maison Dior

Le numéro un mondial du luxe LVMH a annoncé mardi qu'il allait simplifier sa... (Photos Martin Bureau et Patrick Kovarik, archives Agence France-Presse)

Agrandir

Photos Martin Bureau et Patrick Kovarik, archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Le numéro un mondial du luxe LVMH a annoncé mardi qu'il allait simplifier sa structure et absorber totalement la prestigieuse maison Dior, l'un des joyaux de l'empire du milliardaire français Bernard Arnault, afin d'en faire un axe majeur de croissance.

LVMH prévoit d'acquérir Christian Dior Couture, filiale à 100% de la société de portefeuille Christian Dior SA, pour 6,5 milliards d'euros.

En parallèle, le groupe Arnault, qui contrôle 74% de Christian Dior SA, va racheter les parts minoritaires pour monter à 100% du capital, ce qui permettra à la famille du milliardaire de renforcer son emprise sur le groupe LVMH.

«Ce projet constitue un évènement important pour le Groupe», il permet «la simplification des structures, depuis longtemps demandée par le marché, et le renforcement du pôle Mode et Maroquinerie de LVMH», a déclaré le PDG de LVMH, Bernard Arnault, cité dans un communiqué.

Fondée par M. Dior il y a 70 ans, Christian Dior Couture «est l'une des marques de luxe les plus prestigieuses au monde», a souligné LVMH dans son communiqué. Elle est présente dans la maroquinerie, la haute-couture, le prêt-à-porter femme et homme, la joaillerie et les souliers. Les produits sont distribués quasi exclusivement dans un réseau mondial de 198 boutiques.

Les ventes ont été multipliées par deux au cours des cinq dernières années et ont dépassé les 2 milliards d'euros sur les 12 derniers mois.

La direction artistique des collections de haute couture a été confiée en 2016 à la styliste italienne Maria Grazia Chiuri.

Christian Dior Couture (environ 5000 employés), jusqu'ici société soeur de LVMH, au sein de la société de portefeuille Christian Dior SA, «constituera une source de croissance pour LVMH», selon le groupe.

Les ventes de LVMH (groupe aux quelque 70 marques, dont Louis Vuitton, Guerlain, Hennessy ou Sephora) ont bondi de 15% au premier trimestre à près de 10 milliards d'euros.

Le numéro un mondial du luxe a affiché une «confiance prudente» pour 2017 après avoir publié des résultats record pour l'exercice 2016. Son bénéfice net a progressé de 11% l'an dernier, à 3,98 milliards d'euros, tandis que ses ventes ont totalisé 37,6 milliards d'euros (+6% en données organiques).




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer