Le suède sous toutes ses formes

Aaron Paul et Harry Styles... (PHOTOMONTAGE LA PRESSE)

Agrandir

Aaron Paul et Harry Styles

PHOTOMONTAGE LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

JOËLLE PAQUETTE

COLLABORATION SPÉCIALE

La Presse

Le manteau d'hiver en nylon qui couine est officiellement rangé (le plus loin possible) dans le placard. Tant mieux, ça laisse place au tissu de l'heure: le suède.

1969. Michael Caine, dans The Italian Job, atteint le statut d'icône de mode dans son caban de suède. C'est pile-poil le genre d'attitude qu'il faut viser cet été: le chic qui a de la gueule. Mi-sage, mi-mauvais garçon, la peau suédée répond exactement à ce critère. Voici les règles pour apprivoiser l'allure.

CHOISIR L'ARTICLE-VEDETTE

1. La veste pour les dévoués 

C'est le moment de s'amuser. Du bomber au trench, tout est permis. La règle d'or pour garder une gueule moderne? Les lignes droites à l'opposé d'une silhouette bouffante, qui s'approcherait trop du père de famille des années 80. Copiez le mannequin anglais David Gandy ou le chanteur Harry Styles (oui, celui du groupe One Direction). On le concède, ce dernier est à peine sorti de l'adolescence, mais son nom de famille reflète parfaitement son instinct vestimentaire. Bottes allongées, pantalon décontracté et, le plus important, t-shirt « relax » bien coupé. Le suède perd de son allure guindée et gagne en modernité. 

2. La chaussure pour les classiques 

Pratiquement tous les types de chaussures se déclinent dans l'étoffe suédée. Sneaker ou richelieu, elles ont toutes un point en commun. Elles valsent entre le décontracté et l'habillé, faisant d'elles un must à avoir dans sa garde-robe. Une penderie qu'on envie? Celle de Johannes Huebl, copain de l'über lookée Olivia Palermo. Pantalon chino et chemise cotonnée aux manches roulées ou jean délavé et veston à boutonnière double, il est passé maître dans l'agencement de ses souliers. Tant qu'à déployer autant d'efforts, ne lésinez pas sur les jolies chaussettes. 

3. La ceinture pour les nouveaux 

Le génie est dans les détails, n'est-ce pas? Si un frisson de nervosité traverse votre nuque à l'idée de mettre un trench vert forêt en suède ou des flâneurs gris taupe, l'ajout d'une ceinture sera votre filet de sécurité. Un tantinet moins formel que la mince ceinture de cuir noir, qui se porte plutôt avec un complet, ce modèle est généralement plus large et se coordonne à la chaussure, sans toutefois être parfaitement agencé. Attitude décontractée, certes, mais ce n'est pas un laissez-passer pour sortir sa boucle inspirée d'un western-spaghetti. Pour une touche d'extravagance, expérimentez la couleur.

L'IMPORTANCE DE L'ENTRETIEN

Le suède est un peu capricieux, du moins plus que le cuir. À l'aide d'une brosse prévue à cet effet, nettoyez régulièrement la peau en la frottant (toujours dans le même sens!). Évidemment, les pluies torrentielles sont à fuir à tout prix, mais pour les intempéries surprises, vaporisez préalablement sur votre achat une solution protectrice pour minimiser les dégâts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer