• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Boutique Strauss: comme une chaîne, service personnalisé en prime 

Boutique Strauss: comme une chaîne, service personnalisé en prime

La propriétaire la boutique Strauss Nathalie Lemieux et... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

La propriétaire la boutique Strauss Nathalie Lemieux et son employée Kim Gatien.

Photo François Roy, La Presse

En 2016, la boutique Strauss célébrera ses 30 ans d'existence. Un exploit en soi pour une boutique indépendante située en périphérie de Montréal. Les clés de son succès? Si Strauss veut projeter l'image d'une chaîne de prêt-à-porter, ses clients y bénéficient d'un service personnalisé avec lequel aucune grande surface ne peut rivaliser.

Strauss, c'est d'abord un nom, une identité. Partie prenante de l'aventure depuis 1986, Nathalie Lemieux n'aime pas se mettre de l'avant. Elle se considère avant tout, avec son bras droit Kim Gatien, comme une gestionnaire. Avec elle et le reste de sa précieuse équipe, elle travaille avec acharnement, depuis les tout débuts, à créer une image de commerce forte où l'offre de vêtements chics et tendance et le service en boutique font foi de tout.

Dans cette attitude réside peut-être le secret de la longévité de Strauss, une boutique située dans le centre-ville de Saint-Hyacinthe qui compte également une franchise à Granby. S'éloignant du cliché de la petite boutique indépendante de quartier, l'endroit, chic et moderne, fait penser à une chaîne de prêt-à-porter. Une impression renforcée par le nom, Strauss, aux résonances tout sauf locales !

Ce concept repose sur les épaules des « stylistes » présentes en boutique, qui ne sont pas des vendeuses à commission comme c'est normalement le cas dans les magasins. Pas de vente à pression, donc, mais une approche axée sur le service personnalisé. « Chacune de nos stylistes a développé sa clientèle. Souvent, en début de saison, les clients appellent pour prendre rendez-vous avec elles. Plusieurs de nos clients n'ont pas beaucoup de temps et ils aiment bien régler leur garde-robe pour la saison en procédant de cette manière », détaille Mme Lemieux.

Selon la gestionnaire, c'est là la véritable clé du succès de l'entreprise. « Nous n'avons jamais cessé de grandir, car nous avons une équipe qui n'a cessé de devenir meilleure au fil du temps. »

Un penchant européen

Au-delà du service, Strauss se démarque aussi par son offre de marques pour femmes et hommes venues d'Europe, particulièrement des pays scandinaves. Sur les étalages, des griffes hollandaises, danoises ou anglaises comme InWear, Matinique, Part Two, Nougat London, Maison Scotch, Sandwich et Fred Perry.

Une classe à l'européenne, une simplicité dans les lignes et les coupes qui plaît bien aux clients de tous âges qui fréquentent la boutique. « Nous sommes une boutique de région. On veut donc pouvoir servir des clients de tous les âges, que ce soit la fille de 20 ans, la femme de 50 ans ou l'homme d'affaires », commente Mme Lemieux.

Chaque collection est travaillée « en profondeur » par les acheteuses, question non seulement de proposer les plus belles pièces de chaque marque en boutique, mais aussi de rendre possible les agencements de morceaux entre les différentes marques. Le mot d'ordre : des pièces tendances, oui, mais aussi classiques, qui vont pouvoir durer quelques saisons sans se démoder.

L'Europe n'est pas le seul terrain de jeu de Strauss. Deux fois par année, Mme Lemieux se rend à New York pour s'inspirer et découvrir les tendances. Plusieurs petites et grandes lignes américaines et canadiennes comme Judith & Charles, Mexx et Michael Kors complètent ainsi l'offre en magasin.

Résultat : Strauss réussit à attirer et fidéliser une clientèle non seulement de Saint-Hyacinthe et des villes aux alentours, mais aussi de Drummondville, Québec et, oui, même de Montréal !

« Notre cliente ne va pas nécessairement être portée à faire des recherches sur la mode et les tendances. Elle aime venir ici, car elle sait qu'elle trouvera des pièces de qualité, qui sont à la mode. Elle sait aussi qu'elle sera bien conseillée et sortira d'ici avec des vêtements qui lui vont bien », conclut Mme Lemieux.

Que demander de plus ?

En bref

Ouverture : 1986

Quartier : Centre-ville de Saint-Hyacinthe

Une franchise : À Granby, depuis 1988

La boutique, en quatre mots : Actuel, stylistes, magasiner intelligemment

Nombres de marques en boutique : 35

1645, rue des Cascades, Saint-Hyacinthe

124, rue Principale, Granby

www.boutiquestrauss.com




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer