Festoyer à «Juste pour vivres»

Le camion à tacos Grumman '78 a connu... (Photo Bernard Brault La Presse)

Agrandir

Le camion à tacos Grumman '78 a connu un vif succès au Festival Juste pour rire en 2011.

Photo Bernard Brault La Presse

Marie-Claude Lortie
La Presse

Pendant que la mairie prend son temps pour réfléchir à la question de la cuisine de rue, les Montréalais, eux, bougent. Et ce n'est nulle part aussi manifeste qu'au festival Juste pour rire, qui offrira pour la deuxième année un volet cuisine dans son programme Arts de la rue.

L'an dernier, on avait appelé «Juste pour nourrir» un volet regroupant quelques activités organisées à la dernière minute, qui avaient permis aux festivaliers de goûter à ce que pourrait être la cuisine de rue si elle était permise à Montréal.

Cette année, pour le 30e anniversaire du festival, on a décidé de faire les choses en grand. Gaëlle Cerf, l'une des copilotes du camion à tacos Grumman '78, pionnier de cette nouvelle vague urbaine, a été chargée d'organiser tout le programme alimentaire de JPR. Les options seront nombreuses.

D'abord, disons ce que tout ça ne sera pas. «Il n'y aura pas de hot-dogs», lance Mme Cerf, qui travaille en équipe avec Segué Lepage du Comptoir Charcuteries et vins, mandaté pour superviser les cuisines.

Il y aura des frites, des sandwichs, des beignets de crabe et toutes les guédilles que les gourmands voudront. Mais pas de malbouffe traditionnelle. «On offre un angle nouveau, une expérience hors normes.»

La rue Sainte-Catherine, entre les rues Jeanne-Mance et Saint-Urbain, deviendra donc un souk alimentaire. On y trouvera des conteneurs, des cabanes de pêche (appelées cabanes à souk, vous la comprenez?) et même un tipi. Toutes sortes de chefs, de cuisiniers et d'autres restaurateurs ont été invités à présenter leurs produits. «Ça va être génial», lance-t-elle. Fish and chips de chez Ye Olde Orchard, tartares du Marché 27, pierogi d'Europolonia, curry du traiteur Guru, café de chez Myriade, tartes flambées de la Brasserie Cherrier, tacos de Grumman '78 évidemment... Et la liste continue. Ajoutez à ça de l'animation.

«Ç'a été beaucoup, beaucoup, beaucoup de boulot d'organiser tout ça, note Mme Cerf. Mais c'est ça, créer quand il n'y a rien. Il fallait amener l'eau, l'électricité...»

Les festivaliers auront également plusieurs autres options assises, que ce soit du côté des bistros SAQ, Sleeman ou Choix du président. On note, parmi plusieurs autres, la Guinguette sur l'esplanade de la Place des Arts, qui se prendra pour un resto de bord de mer, tandis que la terrasse Sleeman, tout près de la scène principale, sur la place des Festivals, se spécialisera en fritures et en sandwichs pressés. Les restaurants plus chic seront encore au rendez-vous, dont Charlot, le lieu pour VIP, où Jean-Baptiste Marchand, du restaurant La Fabrique, sera aux fourneaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer