Mas des Patriotes: entre vins et antiquités

Sur le chemin des Patriotes Ouest, une vieille... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Sur le chemin des Patriotes Ouest, une vieille grange blanche est entourée de vignes. C'est le vignoble le Mas des Patriotes.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

France Cliche et Claude Rivard ont toujours aimé l'histoire du Québec, les antiquités et le vin. Installé sur le territoire de L'Acadie, près de Saint-Jean-sur-Richelieu, leur domaine viticole, le Mas des Patriotes, réunit leurs trois passions.

En plus du chapeau de vigneronne, France Cliche... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse) - image 1.0

Agrandir

En plus du chapeau de vigneronne, France Cliche porte celui d'antiquaire. Elle tient une boutique d'antiquités dans une autre partie de la grange.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Claude Rivard et sa compagne France Cliche ont ouvert... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse) - image 1.1

Agrandir

Claude Rivard et sa compagne France Cliche ont ouvert leur domaine en 2012.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Un dimanche matin de juillet, le soleil inonde les champs de maïs et de soya de la Montérégie. Le ciel bleu s'étend sur l'immense plaine. Dans le centre de L'Acadie, la rivière du même nom coule près de l'église en pierre.

Sur le chemin des Patriotes Ouest, une vieille grange blanche est entourée de vignes. À l'intérieur, le superbe plancher de bois, les poutres et la décoration sont le fruit d'une restauration majeure entreprise par les propriétaires au début des années 2000.

« On voulait conserver la grange et la mettre en valeur, relate France Cliche. Sinon, on n'aurait pas pu utiliser le terme "mas", qui signifie "ferme". »

La grange a changé d'apparence, mais aussi de vocation. La partie centrale sert maintenant de salle de dégustation des vins de la propriété. Dans le décor champêtre, la vigneronne verse deux blancs, un rosé et deux rouges. Ici, on ne boit pas de chardonnay ni de pinot noir.

« Je sens de la pression pour planter des viniferas [des variétés européennes]. Il y a des milliers de vins de chardonnay dans le monde. Mes vins, nos vins du Québec, sont uniques », dit France Cliche.

Le Mas des Patriotes cultive du frontenac, du saint-pépin, du baco noir et du lucy kulhmann. Ces variétés semi-rustiques doivent être protégées pour survivre aux grands froids de l'hiver.

« On crée de la biodiversité avec nos hybrides, renchérit la vigneronne. C'est un projet de génération. »

Le vignoble est en attente d'une certification d'agriculture biologique. Le Mas des Patriotes s'ajoutera ainsi à la dizaine de vignobles bios du Québec.

La visite se poursuit sur le balcon de la grange. De là-haut, le regard surplombe les vignes et les champs. À l'horizon, les gratte-ciel de la métropole et le mont Royal rappellent que le brouhaha de la ville est à moins de 40 km du vignoble.

France Cliche et Claude Rivard ont longtemps fait l'aller-retour jusqu'à Montréal pour le travail. Pendant toutes ces années, ils rêvaient de « retourner à la terre » et de cultiver la vigne. Leur projet s'est concrétisé avec l'ouverture du domaine en 2012.

POUR L'AMOUR DES ANTIQUITÉS

Les visiteurs s'arrêtent pour pique-niquer sur la terrasse fleurie du vignoble. Ils s'installent sur de grandes tables de bois construites à partir de pièces restaurées. Car la vigneronne cultive aussi une autre passion : les meubles antiques du Québec. Elle tient d'ailleurs une boutique d'antiquités dans une autre partie de la grange.

« Il y a de moins en moins d'antiquaires au Québec, dit-elle. On est dans une autre mode, une autre tendance, mais ça va revenir. »

France Cliche raconte l'histoire de ces meubles anciens, mais aussi le passé de L'Acadie, où des Acadiens déportés ont trouvé refuge au XVIIIe siècle et où les patriotes ont participé aux rébellions du XIXe siècle.

En regardant ses vignes, la vigneronne regarde tout le travail accompli. La restauration de la grange, la plantation des vignes et le travail acharné pour produire des vins de qualité.

« Je crois que j'aurais fait une bonne patriote », lance-t-elle.

Le Mas des Patriotes est ouvert tous les jours jusqu'au 31 décembre de 10 h à 17 h. La dégustation et la visite guidée du vignoble coûtent 10 $. Il faut réserver pour pique-niquer sur place.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer