Les bébés qui font chambre à part dorment davantage

Les bébés qui font chambre à part de leurs parents finissent par mieux dormir... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Les bébés qui font chambre à part de leurs parents finissent par mieux dormir la nuit, affirment des chercheurs américains.

En se basant sur un questionnaire soumis aux mères, les scientifiques de l'Université Penn State ont déterminé que les bébés qui dormaient dans leur propre chambre à l'âge de quatre mois ajoutaient 45 minutes de sommeil ininterrompu à leur nuit, comparativement à ceux qui dormaient dans la chambre de leurs parents.

À l'âge de neuf mois, les bébés qui avaient appris à dormir indépendamment à l'âge de quatre mois ajoutaient une heure et quarante minutes de sommeil ininterrompu.

La quantité de sommeil totale était aussi plus élevée pour les bébés qui dormaient seuls.

Le partage d'une chambre avec les parents avait par ailleurs un impact sur la sécurité des bébés. Ceux qui dormaient dans la même pièce que leurs parents étaient plus susceptibles d'avoir, dans leur berceau, un oreiller, une couverture ou un autre objet susceptible d'augmenter le risque de mort subite du nourrisson.

De plus, ces bébés étaient plus susceptibles de finir la nuit dans le lit de leurs parents, aussi bien à quatre mois qu'à neuf mois, avec tous les risques que cela comporte.

Les conclusions de cette étude remettent en question les directives de l'Association américaine de pédiatrie, qui recommande que les bébés dorment dans la même pièce que leurs parents pendant leur première année de vie.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer