Quatre vins espagnols à déguster

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Véronique Rivest

Collaboration spéciale

La Presse

Voici quatre vins espagnols recommandés par la sommelière Véronique Rivest.

RAVENTOS I BLANC L'HEREU CONCA DEL RIU ANOIA 2013

J'aime beaucoup cette maison qui travaille dans un énorme respect de la nature et des traditions. En 2012, elle a abandonné l'appellation Cava qu'elle trouvait beaucoup trop laxiste et commercialise depuis ses vins sous la dénomination Conca del Riu Anoia. Élaboré avec les cépages locaux macabeu, xarel-lo et parellada, selon la méthode traditionnelle, ce vin ne cherche absolument pas à émuler le champagne ; il a sa personnalité propre. Très sec, il a un caractère un brin rustique, des arômes de pommes vertes, de peau d'agrumes et beaucoup de vitalité. On ne peut plus authentique.

21,80 $ (12097946) 12 %

BODEGA PALACIOS REMONDO RIOJA LA MONTESA 2012

On associe d'emblée la Rioja au cépage tempranillo. Mais dans la Rioja Baja, où est élaboré ce vin, le climat méditerranéen est beaucoup plus propice au grenache. Alors que le tempranillo peut y donner des vins mous et confiturés, le grenache donne ici des vins d'une fraîcheur notable. Issu d'une majorité de grenache, avec un soupçon de tempranillo et de mazuelo, il a un fruit très mûr, une bouche ronde et juteuse, et de légers tanins. Le fruit est si mûr qu'il donne une impression de sucrosité, mais le vin est sec. C'est l'ensoleillement intense de la région qui donne au grenache ce caractère. Malgré ce profil fruité et joufflu, le vin fait preuve de fraîcheur.

Garde : 4 à 6 ans.

21,30 $ (10556993) 14 %

LUSTAU MANZANILLA PAPIRUSA

Un des styles de vin uniques à l'Espagne et plus particulièrement à l'Andalousie. Le cépage palomino, cultivé sur les sols calcaires en bord de mer à Sanlucar de Barrameda, puis élaboré de façon tout a fait originale sous un voile de levure, donne un vin archi-sec, aux arômes un peu déroutants d'amande, de pelure de pomme verte, d'iode et de saumure. Frais et hyper digeste malgré son taux d'alcool, c'est le vin idéal pour les olives marinées, le jambon serrano (ou tout autre jambon cru), les amandes grillées et les antipasti en général. Demande à être apprivoisé, mais quand on apprécie, on ne peut plus s'en passer !

12,60 $, 375 ml (11767565) 15 % 

MARQUÉS DE RISCAL RIOJA RESERVA 2011

Ici, c'est le tempranillo qui domine dans un vin élaboré dans la Rioja Alavesa, la région la plus fraîche de Rioja, où le tempranillo mûrit à point tout en conservant beaucoup de fraîcheur. Un style très classique de Rioja, avec un long élevage en barriques de chêne américain. Cela donne un vin aux arômes de prunes et de fraises cuites, de cuir et de tabac, rehaussé de légers accents de vanille et de noix de coco, typique du chêne américain. L'alcool est très bien intégré, et la texture en bouche suave, avec juste ce qu'il faut de tanins pour donner structure et tenue au vin. Tout indiqué pour du poulet ou de l'agneau grillé, avec une marinade d'herbes, ou du lapin aux pruneaux.

Garde : 8 à 10 ans.

26,45 $ (10270881) 14 %

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer