Les vins de la semaine

Découvrez, pour une dernière fois, les vins de la semaine proposés par Jacques... (PHOTOS FOURNIES PAR LA SAQ)

Agrandir

PHOTOS FOURNIES PAR LA SAQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jacques Benoit
La Presse

Découvrez, pour une dernière fois, les vins de la semaine proposés par Jacques Benoit.

LBV 2011 Offley

Très coloré et quasi opaque, ce porto, d'un grand millésime pour ces vins, se présente avec un bouquet large, généreux, dense, marqué avant tout par des notes de fruits noirs, avec une bouche conséquente. Concentrée, riche, compacte, très fruits noirs sur le plan gustatif, et dotée d'un potentiel de garde de plusieurs années. 65 % Touriga Franca, 15 % Touriga Nacional, 15 % Tinta Roriz et 5 % Sousao, avec élevage en foudres. Imbattable à ce prix.

20,5 % (392 caisses)

Garde : 2016-2026

19,95 $ (483024)

16,8/20

Petit chablis 2014 Domaine d'Élise

Bien peu coloré, ce chablis offre, au nez, une gamme étonnamment complexe d'arômes, dont des notes florales et minérales. Vin léger, ses saveurs sont rehaussées par une petite quantité de gaz carbonique, et il a du caractère, grâce notamment à son acidité perçue en fin de bouche. Très réussi. L'élevage est mené en cuves inox.

12 % (157 caisses)

Garde : 2016-2019

20,70 $ (11094735)

16,5/20

Côtes de Provence 2015 Pétale de Rose

Ce rosé est meilleur que jamais en 2015, à mon avis, tout en conservant son style habituel. D'un rose peu soutenu et à reflets orangés, son beau bouquet est pur, fin, et il en va de même du point de vue gustatif. Tout au plus de corps moyen, comme rosé, il brille par la franchise et la qualité de ses saveurs, son équilibre, sa distinction. Pas moins de huit cépages entrent dans son élaboration, dont principalement du Cinsault (39 %), du Grenache (32 %) et de la Syrah (12 %). Savoureux.

13,5 % (997 caisses)

Garde : 2016-2018

21,65 $ (425496)

16,5/20

Chablis 2014 Champs Royaux William Fèvre

Très beau chablis, son bouquet est complexe, marqué entre autres par une nuance florale et la note minérale caractéristique de ces vins si charmeurs. La bouche n'est pas en reste, avec de l'éclat et des saveurs relevées, tout en laissant dans l'après-goût des arômes d'agrumes rappelant le pamplemousse. L'élevage est conduit en cuves inox, mais aussi partiellement en « fûts patinés », selon la contre-étiquette, en ce sens qu'il s'agit de fûts de réemploi dont l'apport boisé est très minime. Impeccable. 

12,5 % (1534 caisses)

Garde : 2016-2019

24,95 $ (276436)

17/20

Toscana 2014 IGT Rosso Dei Notritua Rita

Vin rouge de Toscane, fait surtout de Sangiovese (50 %), auquel s'ajoutent du Merlot, du Cabernet Sauvignon et de la Syrah (50 %), son riche bouquet, plein d'éclat, de fruits noirs surtout, séduit d'emblée. Relativement corsé, dense, il a la même netteté de fruit en bouche, sur des tannins bien enrobés. Le vin de Sangiovese est élevé en cuves et celui des autres cépages, en fûts de chêne français. Très bon.

14,5 % (148 caisses)

Garde : 2016-2020

25,10 $ (10843335)

16,8/20

Brouilly 2014 Georges Descombes

Beaujolais on ne peut plus séduisant, sa couleur est bleutée, tout à fait transparente, le bouquet délicat, net, associant fruits rouges et fruits noirs, nuancé et en même temps bien typé Gamay. La bouche suit, souple, les saveurs sont franches, avec de l'éclat et, pour ainsi dire, tout le charme de la légèreté. C'est cher, dira-t-on, mais on a là un beaujolais exemplaire, du niveau de bien des bourgognes. Élevage en cuves. Délicieux. 

12,5 % (264 caisses)

Garde : 2016-2017

25,90 $ (12494028)

16/20

Menetou-Salon 2013 Domaine Philippe Gilbert

Vin rouge du Val de Loire, de Pinot noir, son beau bouquet a de quoi confondre tous les amoureux de ce cépage, car, à l'aveugle, on jurerait un bourgogne ! Vin qui ne manque pas de corps, tannique et doté d'une certaine fermeté, mais sans aucune rugosité, il a une bonne persistance et tiendra manifestement plusieurs années. L'élevage est mené en cuves de chêne tronconiques de 90 litres. Très bon.

12,5 % (59 caisses)

Garde : 2016-2020

29,65 $ (11154988)

16,8/20

Médoc 2010 Château La Cardonne

Un phénomène rare : un bordeaux rouge vendu à prix raisonnable et qui tiendra la route encore au moins une douzaine d'années... Bien coloré sans être opaque, son bouquet, aux arômes évoquant le cuir, est encore très jeune, de bonne ampleur, avec la bouche qui suit. Laquelle a du corps, de la chair, le tout construit sur des tannins fermes, serrés, mais sans rudesse. 50 % Merlot, 45 % Cabernet Sauvignon et 5 % Cabernet franc, avec élevage en fûts, dont la moitié de neufs. Goûté, et bu, l'été dernier, le 1995 était toujours très bon.

13,5 % (207 caisses)

Garde : 2016-2027

26,60 $ (11095121)

17/20

Ventoux 2011 Domaine des Anges

Beaucoup de vins de cette appellation connue précédemment sous le nom de Côtes du Ventoux sont peu concentrés, faciles. Richement coloré, celui-ci est d'un autre style. Le bouquet est large, dense, avec la Syrah qui domine. Suit une bouche corpulente, concentrée, corsée, aux tannins gras, laquelle, tout en étant plutôt unidimensionnelle, a tout pour plaire aux amateurs de vins bien en chair. 50 % Syrah et 50 % Grenache, avec élevage en fûts de réemploi. Sérieux.

14,9 % (137 caisses)

Garde : 2016-2020

28,65 $ (12765060)

16,8/20

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer