Cuvée oxydative: plus estivale que prévu

Lancer une Cuvée oxydative en plein été, c'est osé, pensait-on. C'était avant... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Lancer une Cuvée oxydative en plein été, c'est osé, pensait-on. C'était avant d'avoir goûté cet assemblage de Lapsang d'automne et de moût de pommes, moins alcoolisé qu'on le croyait.

Même si elle titre 7,6 %, rien n'y paraît. Cette bière voilée, couleur sucre d'orge, offre une mousse timide s'évanouissant rapidement.

Le nez est infiniment complexe: à la fois sucré, boisé et alcoolisé. En bouche, le bois refait surface et s'accompagne de notes acidulées, fruitées (on y a ajouté figues et marrons), oxydatives et sucrées à l'attaque.

L'effervescence vive, attribuable à la fermentation avec levures de champagne, la rend bien facile à boire. Seul défaut? Un prix élevé.

4/5

Bière: Cuvée oxydative

Brasseurs: Brasseurs sans gluten (Montréal)

Style: Inclassable, mais semblable à une Brune des Flandres

Taux d'alcool: 7,6 %

Amertume: Faible (28 IBU)

Format: 500 ml

Prix payé: 13,49 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer