Bières de Noël: brassin festif

Capiteuses, sucrées, épicées, les bières dites de Noël sont à des lieues de ce... (PHOTO HUGO-SEBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO HUGO-SEBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Capiteuses, sucrées, épicées, les bières dites de Noël sont à des lieues de ce qui cartonne actuellement dans le paysage brassicole du Québec. Néanmoins, quelques brasseurs d'ici tiennent à brasser ces bières réconfortantes qui évoquent parfaitement l'esprit des Fêtes.

«C'est la bière que tu bois quand tu as joué dehors avec les enfants, quand tu reviens d'une randonnée en raquette, tu veux te réchauffer, déguster tranquillement et partager, soutient André Trudel, maître-brasseur du Trou Diable, qui a créé sa Grivoise de Noël il y a près de 10 ans. C'est comme une double trappiste avec du miel et un peu plus d'épices, de la coriandre, de la cannelle, de la cardamome, de la graine de paradis, du clou de girofle, du zeste d'orange. En fait, ce sont les mêmes ingrédients que l'on trouve dans les gâteaux aux fruits ou le pain d'épices. On s'est un peu laissés porter par l'esprit de Noël!»

«Je pense que les bières de Noël ont leur place, ça sort une fois par année, c'est une petite gâterie riche et épicée, c'est comme les cocos de Pâques de Cadbury!», illustre en rigolant Pierre-Luc Gagnon, conseiller-gérant de la section microbrasseries du Dépanneur Peluso, à Montréal. «Aussi, on rencontre beaucoup de gens à Noël, c'est une bonne occasion pour partager, c'est parfait. Évidemment, je ne verrais pas ce genre de produit en vente pendant toute l'année.»

Bière de garde

En revanche, on peut se permettre d'en conserver toute l'année, et même plus, parce que les bières de Noël ont un excellent potentiel de garde. «La présence des épices évolue, certaines ressortent plus que d'autres en fonction du vieillissement de la bière, affirme Christian Marcil, copropriétaire de la brasserie Les Trois Mousquetaires, de Brossard. On goûte notre Réserve de Noël tous les trois mois et on perçoit des nuances subtiles.» Pour sa part, André Trudel choisit d'envoyer des bouteilles de Grivoise de Noël vieillies 1 an dans les concours de brasseurs. «L'oxydation a un effet positif sur cette bière, elle s'arrondit, elle caramélise un peu, il y a quelque chose qui rappelle le porto, avec des notes de pruneau et de figues, soutient le directeur de la production de la brasserie de Shawinigan. Personnellement, je crois que ça reste une bière qu'on peut boire à l'année sans s'apercevoir qu'il s'agit d'une bière de Noël. En fait, c'est notre bière la plus décorée en concours, elle a recueilli près de 10 médailles. Et on l'inscrit dans les catégories Ale double de style belge ou Ale forte foncée de style belge, selon le concours.»

Capiteuses, sucrées, épicées, les... (PHOTO HUGO-SEBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

PHOTO HUGO-SEBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Parce que la bière de Noël n'existe pas comme telle dans la classification des différents types de bières. En fait, la recette épicée et riche est une interprétation moderne de ce qui se faisait autrefois. «Les bières de Noël traditionnelles n'étaient pas nécessairement brunes, fortes ou épicées, soutient André Trudel. C'était une bière de fin de récolte, elle était en effet souvent plus forte, mais c'était davantage comme une saison. Et elle était différente d'une région à l'autre.»

Une chose est sûre, elle a toujours été considérée comme un brassin festif, il ne faut donc surtout pas bouder son plaisir. «Elle est chaleureuse et assez accessible, elle peut justement figurer parmi le genre de bière qui peut plaire à un peu tout le monde, soutient Pierre-Luc Gagnon. Elle suscite la curiosité surtout chez les néophytes, sans pour autant être une bière de débutant.» 

Les suggestions de Pierre-Luc Gagnon

Conseiller-gérant de la section microbrasseries, Dépanneur Peluso

> La réserve de Noël, Les Trois Mousquetaires - Lager rouge épicée, 10,5 % alc./vol.

> La messe de minuit, Les Brasseurs du Temps - Bière noire épicée, 9 % alc./vol.

> La grivoise de Noël, Trou du diable - Ale brune épicée, 7,5 % alc./vol.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer