Bières: sans alcool, sans saveur?

Prisées par les femmes enceintes, les conducteurs désignés, les gens qui... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Prisées par les femmes enceintes, les conducteurs désignés, les gens qui boivent peu ou ceux qui comptent les calories, les bières sans alcool et désalcoolisées (dont l'alcool a été retiré) sont nombreuses sur le marché. Voici les résultats de notre test de goût à l'aveugle portant sur 11 bières blondes.

Bitburger Drive (Allemagne) - Moins de 0,5 %

Brassée en Allemagne depuis 1817, c'est un classique du genre. Les dégustateurs ont noté que c'est celle qui ressemble le plus à une bière alcoolisée. Son amertume se révèle plus prononcée (elle contient du houblon et des extraits de houblon), ce qui a plu à certains tandis que d'autres l'ont trouvée trop amère. Florale, légèrement acide, bien maltée et jolie avec sa mousse tenace, elle vole la vedette.

8,99 $ le carton de 6 bouteilles de 330 ml (0,45 $/100 ml)

4,5/5

Krombacher Non-Alcoholic Pils (Allemagne) - Moins de 0,5 %*

Encore une autre bonne allemande ! Cette pilsner brassée selon la loi de la pureté contient les mêmes ingrédients que la Bitburger (eau, malt d'orge, houblon, extraits de houblon), mais elle est moins amère. Les goûteurs ont remarqué sa robe plus foncée et ont aimé sa mousse abondante, son effervescence et sa rondeur en bouche. « On se rapproche d'une bière normale », a-t-on noté. On retrouve aussi la version weizen en magasin.

2,29 $ la bouteille de 330 ml (0,69 $/100 ml)

4/5

Labatt Bleue 0,5 % (Canada) - Moins de 0,5 %

Les mordus de la Labatt Bleue ont leur version non alcoolisée qui a plu, dans l'ensemble, à notre panel de dégustation. On vante la légèreté de cette pilsner, son pétillement bien dosé, sa longueur en bouche, son acidité plus présente que celle de ses comparses et son côté fruité où pointe le citron. Elle est la seule à contenir du potassium. Un choix intéressant.

9,99 $ le carton de 6 bouteilles de 341 ml (0,49 $/100 ml)

3,5/5

Molson .5 (Canada) - Moins de 0,5 %

Molson propose une bière sans agents de conservation. Par contre, c'est la plus calorique des 11 (80 calories par bouteille). C'est aussi une de celles qui contiennent le plus de sucre (7 g par bouteille). Ses arômes sont fruités (pommes, raisins) et son goût contient des notes de jus de pommes, ont analysé les buveurs. Peu amère, mince en bouche, elle se boit très facilement. Fait intéressant : c'est la seule qui contient du fer (2 %).

9,49 $ le carton de 6 bouteilles de 341 ml (0,46 $/100 ml)

3/5

Compliments bière désalcoolisée (Canada) - Moins de 0,5 %

Brassée par Lakeport Brewing Co., propriété de Labatt, la bière Compliments est la moins calorique du lot (36 calories par bouteille) et la plus effervescente. Elle se révèle plutôt sucrée tant au nez qu'en bouche malgré sa faible quantité de sucre (3 g). Sans doute en raison de la présence de glucose-fructose dans ses ingrédients. Certains ont aussi vanté sa belle couleur obtenue grâce au colorant caramel. Peu amère, agréable à boire et économique.

4,29 $ le paquet de 6 canettes de 355 ml (0,20 $/100 ml)

3/5

Grolsch sans alcool (Pays-Bas) - 0 %

Brassée depuis 1615, la Grolsch est une bière légendaire concoctée avec seulement de l'eau, du malt d'orge et du houblon. C'est pourtant l'une des plus caloriques de toutes (90 calories, mais pour 500 ml). D'ailleurs, il faut avoir une bonne soif pour boire tout son contenu. Les goûteurs ont relevé un manque d'effervescence, un côté peu sucré (aucun gramme de sucre) et une absence d'arrière-goût, même si certains ont déploré son goût d'eau minérale. Sa couleur et sa mousse abondante ont toutefois plu.

6,99 $ le paquet de 4 canettes de 500 ml (0,35 $/100 ml)

2,5/5

Beck's sans alcool (Allemagne) - 0 %

C'est certainement l'une des bières allemandes les plus connues, tant en version alcoolisée que non alcoolisées. Pourtant, au test de goût, elle récolte peu de points. Parmi ses aspects positifs, tous ont noté sa jolie couleur jaune plus pâle que la moyenne, son effervescence vive et sa légèreté en bouche. Par contre, on lui attribué des odeurs « skunky » (mouffette), un goût de carton métallique et elle laisse, semble-t-il, une amertume désagréable en bouche. Bon point : elle ne contient aucun gramme de sucre.

1,99 $ la bouteille de 330 ml (0,60 $/100 ml)

2/5

Clausthaler Premium Non-Alcoholic (Allemagne) - Moins de 0,5 %*

Bardée de prix aux World Beer Awards, la Clausthaler, une autre allemande, n'a pourtant pas su séduire notre panel. On lui reproche ses arômes de légumes (chou-fleur, pomme-de-terre), son manque de pétillant et son goût sucré de miel, jus, pêche et eau d'érable, ont dit nos testeurs. Peu amère, ronde et ample, elle se révèle somme toute banale. La version ambrée, aussi en magasin, est-elle meilleure ?

1,99 $ la bouteille de 330 ml (0,60 $/100 ml)

2/5

Le choix du président, Broue blonde (Canada) - Moins de 0,5 %

Vendue en paquet de 12 canettes, c'est réellement la moins chère du lot. Mais son bas prix a un hic : elle ne plaît guère. Son odeur demeure le principal problème : les dégustateurs ont senti le soufre, le sel, l'ail, l'oignon et la viande. Jaune foncé, elle est si effervescente qu'elle pique la langue. Son goût n'a pas séduit davantage. Sa finale courte et son acidité lui font toutefois gagner des points. Parmi ses ingrédients, on retrouve du sirop de maïs, du colorant caramel et des sulfites.

5,49 $ le paquet de 12 canettes de 355 ml (0,13 $/100 ml)

1,5/5

Gerstel Alkoholfrei (Allemagne) - 0 %*

Peu connue, la Gerstel, « bière sans alcool de première classe » nous dit la brasserie de Francfort, a déçu nos dégustateurs. Ses détracteurs lui ont reproché son odeur désagréable (fromagée, herbacée et sirupeuse), son goût cartonné, minéral et sucré et son arrière-goût dérangeant. Parmi ses qualités, on lui attribue une effervescence et une amertume bien balancées.

1,99 $ la bouteille de 330 ml (0,60 $/100 ml)

1,5/5

Bavaria Premium Original (Pays-Bas) - 0 %*

La Bavaria ferme la marche avec un score peu enviable. On lui reproche à peu près tout : son arôme désagréable de miel (et même d'oeufs, ont noté certains), son effervescence quasi absente, son goût artificiel, son amertume désagréable et son côté trop sucré (c'est la plus sucrée avec 10 g par bouteille !). Brassée avec de l'eau minérale et du blé, elle se démarque côté ingrédients. Il semble que cela ne soit pas suffisant pour séduire...

1,79 $ la bouteille de 330 ml (0,54 $/100 ml)

1/5

* Ces bières sans alcool sont vendues dans les dépanneurs spécialisés en bières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer