Réussir trois cocktails classiques

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND LA PRESSE.-Montreal-1 septembre 2016. Dans...

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND LA PRESSE.-Montreal-1 septembre 2016. Dans cette photo : étapes par Etapes pour la préparation de cocktails-30-reference 838 017 Section : Pause

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Édouard Carrier

Collaboration spéciale

La Presse

Au chalet, derrière le bar, aux fourneaux, en voyage ou sur la route, on aimerait toujours tout contrôler et avoir réponse à tout. Pour vous aider, on vous présente des petits défis du quotidien accompagnés d'un guide pour les surmonter. Cette semaine, trois cocktails classiques réinventés avec François, de la Taverne Midway.

Préparation du Bourbon ale, inspiré du bourbon limonade.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Préparation du Bourbon ale, inspiré du bourbon limonade.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Bourbon ale, inspiré du bourbon limonade

Ingrédients

Verre Collins

1 once de bourbon Wild Turkey

¾ d'once de jus de citron fraîchement pressé

¾ d'once de sirop simple

1 bière IPA ou blonde

1 tranche d'orange en garniture

Préparation

1- Remplir de glace un verre Collins (aussi appelé highball). On profite du temps de préparation du cocktail pour refroidir le verre. Dans une pinte Boston, ajouter 1 once de bourbon Wild Turkey et ¾ d'once de jus de citron fraîchement pressé.

2- Ingrédient de base en mixologie, le sirop simple peut se fabriquer à la maison en combinant des parts égales d'eau et de sucre que l'on fait chauffer jusqu'à dilution complète, sans bouillir, puis refroidir. La mixture se conserve au réfrigérateur. Pour le Bourbon Ale, on ajoute ¾ d'once de sirop simple.

3- Placer et appuyer fermement le mélangeur (shaker) sur la pinte Boston et agiter vigoureusement. À l'aide de la passoire, verser le mélange dans le verre Collins. On complète le cocktail avec de la bière, une IPA ou une blonde, puis une tranche d'orange.

Préparation du Rioquiri, inspiré du daiquiri.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Préparation du Rioquiri, inspiré du daiquiri.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Rioquiri, inspiré du daiquiri

Ingrédients

Verre à martini

1 ½ oz de cachaça

½ once de liqueur d'orange (Cointreau ou Triple Sec)

½ once de sirop d'orgeat

Le jus d'une lime fraîchement pressée

1 tranche de lime en garniture

Préparation

1- Remplir de glace un verre à martini pour refroidir le verre. Dans une pinte Boston remplie de glace, verser 1 ½ oz de cachaça, alcool national brésilien, que l'on peut remplacer par le rhum. Ajouter ½ once de liqueur d'orange (Cointreau ou Triple Sec), ½ once de sirop d'orgeat, une boisson à base de lait d'amande et d'eau de fleur d'oranger, pour un zeste tropical, et le jus d'une lime fraîchement pressée.

2- Placer et appuyer fermement le mélangeur sur la pinte Boston. Agiter vigoureusement. Retirer la glace du verre à martini. Verser en utilisant la passoire du mélangeur et un tamis (double strain). On utilise la passoire et le tamis pour s'assurer de ne pas avoir de particules de glace ou de pulpe de lime.

3- Terminer en ajoutant une tranche de lime en rappel au daiquiri.

Préparation du Séduire mademoiselle, inspiré du negroni.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Préparation du Séduire mademoiselle, inspiré du negroni.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Séduire mademoiselle, inspiré du negroni

Ingrédients

Verre Old Fashioned de 9 onces

¾ d'once d'Aperol

1 once de gin

1 once de jus de pamplemousse

Zeste de pamplemousse

1 tranche de pamplemousse en garniture

Préparation

1- Remplir de glace un verre Old Fashioned de 9 onces. On profite du temps de préparation du cocktail pour refroidir le verre. Dans une pinte Boston remplie de glace, verser ¾ d'once d'Aperol, un apéritif légèrement amer et sucré. Cette liqueur aux herbes, moins amère que le Campari, se conserve au réfrigérateur.

2- Ajouter 1 once de gin et 1 once de jus de pamplemousse, puis le zeste de pamplemousse que l'on obtient en tranchant une mince couche de la pelure de l'agrume avec un couteau éplucheur.

3- Placer et appuyer fermement le mélangeur sur la pinte Boston et agiter vigoureusement.

4- À l'aide de la passoire, verser le mélange dans le verre Old Fashioned. Terminer en ajoutant une tranche de pamplemousse en garniture.

Trop de glace ou pas assez?

Les mixologues remplissent à ras bord les verres avec des cubes de glace avant de verser le cocktail dans un but bien simple: garder le cocktail froid le plus longtemps possible. Un cocktail bien équilibré combine une quantité parfaite d'alcool et de jus. Si on n'utilise que quelques glaçons, soit le verre semblera vide, soit on devra le remplir avec plus de jus ou d'alcool et briser l'équilibre du mélange. Mettre beaucoup de cubes de glace garde le cocktail froid, ralentit leur transformation en eau et, par conséquent, retarde de la dilution. Plus de goût, plus longtemps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer