Cinq sakés pour faire kanpai!

Izumi Genshu Junmai... (PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ)

Agrandir

Izumi Genshu Junmai

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour s'initier au saké et bien en détecter les arômes, on laisse faire les jolis petits verres en céramique. Des verres à vin vous faciliteront la tâche.

Izumi Genshu Junmai

Izumi Genshu Junmai, Ontario Spring Water Sake Company, 300 ml, 17,5 % alc./vol., 15,45 $, (1948665)

Pour en assurer la conservation, ce Genshu (sans addition d'eau après la fermentation) est pasteurisé, contrairement à la version qu'on peut acheter à la brasserie torontoise. Avec un taux d'alcool assez élevé, c'est un saké robuste, avec des notes de poire et de melon.

Chiyonosono Ginjo Kumamoto Shinriki

Chiyonosono Ginjo Kumamoto Shinriki, Chiyonosono Sake Brewery, 300 ml, 15 % alc./vol., 17,45 $, (12257903)

Produit dans la région de Kumamoto, avec du riz de variété Shinkiri, ce saké a été décrit comme étant bien fruité, avec des notes de cantaloup, surtout, et une bouche soyeuse.

Masumi Okuden Kanzukuri

Masumi Okuden Kanzukuri, Miyasaka Brewing Co. Ltd., 300 ml, 15,5 % alc./vol., 13,35 $, (11665884)

Voici un saké assez simple, qu'on peut boire frais, chambré et même chaud, selon les recommandations de la brasserie. Rond, généreux, avec des notes herbacées, lit-on sur le site de Masumi.

Masumi Sanka... (PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ) - image 2.0

Agrandir

Masumi Sanka

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Masumi Sanka

Masumi Sanka, Miyasaka Brewing Co. Ltd., 300 ml, 16,5 % alc./vol., 20 $, (12569801)

Plus raffiné, le Sanka, qui signifie «fleur de montagne» est un Junmai Daiginjo. C'est un saké pour amateurs de vin, à la fois fruité (melons) et floral (rose, fleur de sureau).

Minowamon Kimoto Junmai Daiginjo 2012

Minowamon Kimoto Junmai Daiginjo 2012, Daishichi Sake Brewery Co, 720 ml, 15,5 % alc./vol., 94 $, (12448531). En exclusivité à la SAQ Signature.

On achète cette bouteille de très grande qualité pour se gâter, une fois que le palais s'est familiarisé avec le saké. Divers dégustateurs lui ont trouvé un nez de pêche mûre et de cantaloup. En bouche, le saké devenait tropical, avec une belle acidité.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les rois du saké de la Ville Reine

    Autres alcools

    Les rois du saké de la Ville Reine

    Rares sont les gens qui s'intéressent au saké. Le plus connu des alcools de riz demeure tristement méconnu. Mais pour en savoir plus, il n'est pas... »

  • Les étapes du brassage du saké

    Autres alcools

    Les étapes du brassage du saké

    La fabrication d'un «brassin» prend environ deux mois à l'Ontario Spring Water Sake Company. La processus se situe quelque part entre le brassage de... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer