Un premier vermouth québécois

Le vermouth du vignoble Val Caudalies et du... (PHOTO FOURNIE PAR LE VIGNOBLE VAL CAUDALIES)

Agrandir

Le vermouth du vignoble Val Caudalies et du bar à cocktails Le Lab.

PHOTO FOURNIE PAR LE VIGNOBLE VAL CAUDALIES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

La mode du vermouth bat son plein et il existe maintenant une version québécoise de ce légendaire apéritif à base de vin. Une création du vignoble Val Caudalies et du bar à cocktails Le Lab.

La mixologue Gabrielle Panaccio connaît par coeur les infusions d'herbes et d'épices, puisqu'elle produit plusieurs sirops et amers pour son bar à cocktails de Montréal. Elle a eu l'idée de produire un vermouth, soit un vin blanc auquel on ajoute des aromates et de l'alcool neutre.

Le domaine Val Caudalies, à Dunham, a élaboré l'ingrédient de base du vermouth: un vin blanc sucré avec du vidal, un cépage qu'on associe pourtant à la production de vin de glace.

«Ce n'est pas habituel d'utiliser du vidal, dit Gabrielle Panaccio. Ça ajoute tout le côté fruité du vermouth, comme les fruits exotiques, la papaye et même du litchi, qui ne provient pas de nos aromates.»

La mixologue et son associé, Fabien Maillard, ont ensuite testé une quarantaine d'épices et d'herbes avant de trouver la combinaison gagnante. Ils ont retenu 13 aromates, dont l'absinthe, la camomille et les écorces d'agrumes.

Le résultat est une boisson à mi-chemin entre les vermouths très herbacés et ceux très épicés produits en France et en Italie, indique la mixologue.

Du vermouth à l'apéro

Avant le repas, certains boivent une bière, d'autres des bulles ou encore un cocktail. Gabrielle Panaccio suggère d'essayer son vermouth servi sur glace avec un zeste d'orange.

En cocktail, elle propose de mélanger la boisson à des alcools foncés comme le rhum et le whisky ou encore de l'ajouter dans un Manhattan.

Dégustation

Le vermouth est de couleur ambrée. Il sent les fleurs, la lavande et les agrumes. La bouche est soyeuse, légèrement épicée et la finale est un peu amère. C'est équilibré: ni trop parfumé, ni trop sucré, ni trop amer. Très bien fait! 17%

24$ au Marché des saveurs à Québec et marché Jean-Talon à Montréal. Aussi vendu au vignoble et au bar Le Lab.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer