Un chef au shaker

Sébastien Laframboise, en pleine action.... (PHOTO FOURNIE PAR MADE WITH LOVE)

Agrandir

Sébastien Laframboise, en pleine action.

PHOTO FOURNIE PAR MADE WITH LOVE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le 16 mai dernier, la finale nationale du grand concours de mixologie Made With Love a été remportée non pas par un professionnel du bar, mais par un chef. Nous étions curieux d'en savoir un peu plus sur les velléités «coquetéliennes» de Sébastien Laframboise.

Le chef Sébastien Laframboise a remporté la finale... (photo fournie par made with love) - image 1.0

Agrandir

Le chef Sébastien Laframboise a remporté la finale nationale du concours de mixologie Made With Love, tenue au Rialto.

photo fournie par made with love

Non, le polyvalent chef du District Saint-Joseph, à Québec, n'a pas l'intention - à long terme du moins - de troquer ses fourneaux pour un shaker et un verre à mélanger.

Son incursion dans l'univers du cocktail était d'abord et avant tout un coup de publicité pour son ancien employeur, l'auberge La Goéliche, à l'île d'Orléans.

Puis il a remporté la ronde de qualifications de Made With Love Québec. Sa victoire subséquente à la finale de la Vieille Capitale l'a mené à l'épreuve nationale, remportée haut la main. Les deuxième et troisième places sont revenues respectivement à Shelby Goodwin, du Bob & Barbs Backyard Pie (Calgary), et à Pierre Gadouas, de l'ArtGang Montréal.

Un concours de circonstances - la candidate de son établissement ayant dû annuler sa participation à la dernière minute - l'« oblige » à aller défendre son titre à Made With Love Québec 2016, le 5 juin.

La compétition ne fait pas peur à celui qui a participé deux fois à l'émission Les chefs ! (2012 et 2014). Sa connaissance très poussée des saveurs, des accords et des ingrédients locaux le prédispose également à la création de cocktails aussi éclatés qu'équilibrés.

Son arme secrète, c'est Rémi Bernard, chef de bar au Bistro B, à Québec.

« Rémi a été mon coloc pendant trois ans, raconte le jeune homme. On s'était monté tout un bar à la maison. C'est là que je me suis intéressé aux cocktails. Rémi m'a beaucoup appris sur les spiritueux. Puis je l'ai aidé à Made With Love en 2013 et en 2014, à titre de bar-back [assistant], alors je connaissais bien la game. »

L'alcool fétiche du District Saint-Joseph est le bourbon. Mais pour la finale de Made With Love, Sébastien Laframboise a pigé la vodka comme spiritueux de base. Les candidats avaient environ deux semaines pour créer un cocktail qui représentait leur ville. Celui-ci serait concocté sur la scène du Rialto en moins de cinq minutes, puis servi à des juges de calibre international.

Le chef de Québec a choisi l'approche « terroir ». Champignons candy cap (macérés dans la vodka), camerise, argousier, sapin et sirop de bouleau étaient les ingrédients de son « sour » réinventé. Le chef a poussé la note en servant son cocktail avec une bouchée de foie gras flambé à la vodka infusée au candy cap. Une performance enflammée digne des plus trépidantes émissions de cuisine !

Le boire que Laframboise servait au public de Made With Love était fort différent, mais accessible et délicieux. Harmonieux mélange de Campari, de jus de framboise légèrement vinaigré et parfumé au romarin, de meringue yuzu et de gingembre, ce fut, à l'unanimité, le verre préféré de notre petit groupe de quatre filles en goguette !

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer