Trois jours de festivités viticoles en Bourgogne

En 2014, la Bourgogne avait produit 1,57 million... (PHOTO ERIC FEFERBERG, ARCHIVES AFP)

Agrandir

En 2014, la Bourgogne avait produit 1,57 million d'hectolitres de vins au total, soit un peu plus de 210 millions de bouteilles.

PHOTO ERIC FEFERBERG, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marjorie BOYET
Agence France-Presse
DIJON

Trois jours de festivités viticoles démarrent samedi à Beaune (Côte-d'Or) avec en point d'orgue, dimanche, la 155e vente aux enchères des Hospices qui devrait être portée par un millésime 2015 «très prometteur» après un record l'an dernier.

Les «Trois glorieuses», récemment rebaptisées «RéjouisSens», sont habituellement lancées par le dîner de gala, ou «chapitre», de la Confrérie des Chevaliers de Tastevin au Clos de Vougeot. Elles toucheront à leur fin lundi avec la Paulée de Meursault, repas réunissant plusieurs centaines de personnes.

Des dégustations de vins, ouvertes au public, sont organisées tout le week-end aux Hospices et dans les domaines de la ville et des environs. Et, comme chaque troisième dimanche de novembre depuis que la date a été fixée en 1924, les projecteurs seront braqués sur la traditionnelle vente des Hospices de Beaune.

Si les festivités attirent des touristes du monde entier, une étude réalisée pour l'office de tourisme du département révèle qu'en 2014, 90 000 visiteurs français ont fréquenté l'événement, dont 59 000 participants uniques. Ils ont généré 24 600 nuitées en hôtellerie, soit deux fois plus que lors d'un week-end moyen, selon l'étude.

«C'est un grand moment de partage, c'est la grande fête des vins de Bourgogne», estime le directeur général de la Maison de négoce Albert-Bichot, Albéric Bichot.

«C'est super médiatique mais les gens ne savent pas toujours comment cela fonctionne et on essaie d'ouvrir les portes de ce mystère que sont les Hospices de Beaune», ajoute le négociant qui propose pour la première fois cette année aux particuliers d'acquérir, via son site internet, des bouteilles des Hospices à l'unité.

575 pièces aux enchères

Les enchères de Beaune constituent la plus grande vente viticole de charité au monde. La recette en est reversée à l'institution hospitalière des Hospices, fondée au XVe siècle par Nicolas Rolin, chancelier du duc de Bourgogne, afin de financer la modernisation de l'hôpital de la ville et l'entretien du bâtiment historique de l'Hôtel-Dieu.

La vente ayant un caractère caritatif, il s'agit pour les acheteurs de ne pas tirer les prix «vers le bas», note M. Bichot. Les montants dépassent donc généralement les cours habituels tout en donnant une tendance.

Constitué au fil des siècles grâce à des donations, le domaine des Hospices s'étend aujourd'hui sur 60 hectares (Pommard, Volnay, Meursault, Chassagne-Montrachet, Corton, Pouilly-Fuissé, Mazis Chambertin...). 85% des vignes y sont classés en premier cru et grand cru.

Autrefois réservée aux négociants bourguignons, la vente s'est ouverte aux particuliers depuis l'arrivée, en 2005, de la maison d'enchères Christie's. Attirant de nombreux acheteurs étrangers, elle proposera cette année 575 pièces (tonneaux de 228 litres) de vin de 48 cuvées - 33 rouges et 15 blancs - contre 534 l'an dernier.

La «pièce des présidents», la seule vendue au profit d'associations extérieures (cette année l'Institut Curie contre le cancer et la Fondation pour la recherche sur les accidents vasculaires cérébraux), sera un Corton Renardes Grand cru spécialement assemblé. Les parrains de cette 155e édition, la journaliste Claire Chazal et le comédien Christophe Lambert, seront chargés de faire grimper les enchères.

Premier millésime sous l'égide de Ludivine Griveau, le cru 2015 s'annonce «très prometteur» grâce à une météo qui a frôlé la «perfection», a souligné la jeune femme, la première à avoir été nommée maître de chai du prestigieux domaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer