Vin nature, c'est quoi ?

 
 
 
 
Biologique (Photo: Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Photo: Marco Campanozzi, La Presse

 

 

 

Biologique

La certification biologique dans le monde du vin ne concerne que le raisin. Pour l'instant, en France, on n'a pas encore réussi à ratifier une charte commune de la vinification des vins biologiques. Cela signifie qu'un viticulteur certifié bio est libre d'utiliser des produits chimiques au moment du travail en cave. Cela dit, plusieurs producteurs suivent déjà la charte des vinifications bios de la Fédération nationale interprofessionnelle des vins de l'agriculture biologique, même si elle n'a pas encore été ratifiée. Quelques certifications: Écocert et AB en Europe, puis USDA Organic aux États-Unis, qui interdit carrément l'ajout de sulfites.

Biodynamique

La biodynamie est autant un mode d'agriculture qu'une philosophie. Elle vise à redonner à la vigne et au sol un équilibre, une résistance et une vitalité perdus au fil des traitements chimiques. Les biodynamistes, régulièrement accusés de tomber dans l'ésotérisme, chouchoutent leur vigne avec des préparations issues de plantes et autres produits naturels (bouses de vache, cornes, silice, tisanes et décoctions). Ils suivent le calendrier lunaire, entre autres pour déterminer le moment des vendanges et de la mise en bouteille. Certains vignerons ne font simplement qu'emprunter à la biodynamie, sans nécessairement ne jurer que par elle et sans avoir de certification. Certifications: Demeter et Biodyvin.

Nature

Les domaines qui travaillent en «nature» sont généralement petits (moins de 15 hectares) et appartiennent à un vigneron-paysan qui s'occupe de toutes les étapes de la production du vin, de la vigne à l'embouteillage. Celui-ci est hostile à tout traitement chimique de la vigne et des sols, et refuse les intrants dans le processus de vinification. La plupart tentent d'éviter l'utilisation du soufre. En cas de force majeure  lorsqu'une production entière est menacée , il pourra avoir recours à une petite dose de soufre ou même se permettre une petite chaptalisation (ajout de sucre pour augmenter un peu le degré d'alcool et réduire l'acidité du vin). Le levurage est à proscrire. Certains vignerons travaillant en «nature» ont une certification en bio ou en biodynamie. Plusieurs sont membres de l'Association des vins naturels (AVN), en France.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • La vraie nature du vin

    Actualités

    La vraie nature du vin

    Les restaurants offrent de plus en plus de vin nature dans leur carte des vins. Certains s'en font même une spécialité. Mais qu'est-ce qu'en ... »

  • Vin au naturel: peut contenir des sulfites

    Actualités

    Vin au naturel: peut contenir des sulfites

    Avec ou sans soufre? En voilà un beau débat, dans le monde du vin «au naturel». »

  • Vin au naturel: la parole  au vigneron

    Actualités

    Vin au naturel: la parole  au vigneron

    Pierre et Catherine Breton, propriétaires de 11 hectares à Bourgueil, dans la Loire, pratiquent la culture biodynamique depuis 1994. Leur première... »

  • Cinq vins nature à déguster

    Actualités

    Cinq vins nature à déguster

    Demain et lundi, le Salon des vins d'importation privée RASPIPAV nous permettra d'avoir accès à quelque 16 000 produits en importation que l'on... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1892240:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Vidéo

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer